Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Articles divers » 256-257. Abus de langage.
  APMEP   256-257. Abus de langage.

Article du bulletin 256-257

- 1er février 2013 -

par G. AUDIBERT,
I.R.E.M. Montpellier.

Rappelons tout d’abord la définition d’une fonction :

Une fonction f est la donnée de deux ensembles E et F et d’une relation qui à chaque élément x de E fait correspondre un élément et un seul y de F. On notera f : $E \mapsto F$. On dit que y est la valeur de la fonction f correspondant à x la variable.

Dans l’enseignement secondaire, une grande confusion a régné assez longtemps quant à la définition de la notion de fonction ; je reproduis ici une « définition » de Maillard et Millet (1954) :

« Un nombre y est fonction d’un nombre x si la connaissance de la valeur numérique de xdétermine celle de y.
La fonction y est alors définie pour cette valeur de x ».

Nous allons étudier maintenant trois exemples dans lesquels, à travers la notion de de fonction transparaissent d’autres notions distinctes comme celles de « valeurs prises prises par une fonction ». C’est la juxtaposition de ces différentes notions en une seule qui conduit à des abus de langage nécessaires et fructueux.

Lire l'article dans son intégralité

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente