Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les éditoriaux » André DELEDICQ, lauréat " ERDÖS (...)
  APMEP   André DELEDICQ, lauréat " ERDÖS "

Article du bulletin 452

Christiane Zehren , Henri Bareil

Le prix Paul ERDÖS honore, tous les deux ans depuis 1992, des mathématiciens « au rôle significatif dans le développement de “ challenges ” et dans la stimulation d’un enrichissement de l’enseignement des mathématiques  ».
En 2004, trois prix seront ainsi décernés, en juillet, à Copenhague, lors du Congrès ICMI (cf. page 309) à :
• Warren ATKINS, Australie (initiateur des « Kangourous »),
• André DELEDICQ, France,
• Patricia FAURING, Argentine.
La « CITATION » concernant André DELEDICQ relève :
– son rôle capital pour les Concours Kangourou (France, puis Europe),
– sa riche popularisation des mathématiques comme enseignant, auteur, éditeur, … en de multiples productions.

Nous nous réjouissons particulièrement de cette distinction :
elle honore un fidèle militant de l’APMEP  : Secrétaire Général (1974-75), responsable de la Commission Informatique (1975-79), auteur de nombreux articles dans le Bulletin Vert ou nos brochures et, récemment (2003) dans les n° 1 et 2 du nouveau PLOT, partenaire de plusieurs co-éditions ou co-diffusions d’ouvrages impliquant l’APMEP.
les foisonnantes initiatives d’André Deledicq quant à l’enseignement des mathématiques rejoignent largement les préoccupations pédagogiques de l’APMEP, qu’il s’agisse de ses manuels scolaires innovants [1] , d’épreuves du type « Kangourou », des CEDIC (« Mathématiques buissonnières »), AUDECAM ou MATH et MALICES de naguère (*) , ou de ses multiples articles ou ouvrages (des dizaines et des dizaines (*) !) allant des « Jolygones » ou d’une « Arithmétique expérimentale » à l’ensemble triadique de Cantor et à l’Analyse non standard…, ou de dizaines de logiciels (*) ou C.D. André Deledicq nous y fait bénéficier de sa double formation, puisque jeune ingénieur informaticien (ENSEEIHT, Toulouse), il était aussi, à 22 ans, agrégé de maths. Mais, surtout, il a l’art de rendre intelligibles et séduisants tous les aspects des mathématiques en nous y faisant partager, selon le titre d’un de ses ouvrages, une vraie « jubilation »…
il s’y joint des tâches d’enseignement universitaire et, successivement, de multiples directions : Irem, Mafpen, Technologies nouvelles, … Paraphrasant Hernani, « j’en passe et des meilleures… ».

Nous voilà donc heureux d’adresser à André Deledicq, ami de longue date (voire élève !) de très chaleureuses félicitations, personnelles et de l’APMEP.

(Article mis en ligne par Catherine Ranson)

[1] (*) Tous ouvrages ou logiciels le plus souvent du seul André Deledicq, parfois avec de solides coéquipiers (Claude Lassave, Marcel Dumont, René Gauthier, Ginette Mison, Claudie et Didier Missenard, Bernard et Patricia Hennequin, …).


 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente