Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Aux urnes, collégiens
  APMEP   Aux urnes, collégiens

Article du bulletin 484

Adhérer ou faire un don

Louis-Marie Bonneval

Résumé de l’article

Ayant rappelé l’essentiel du programme de probabilité de troisième, l’auteur nous fait part de son inquiétude par rapport à l’utilisation précoce de l’approche fréquentiste qui lui semble hors de portée en troisième. Il détaille les défauts qu’il trouve dans cette approche et demande qu’on distingue bien réalité et modèle, alors que le document d’accompagnement semble entretenir la confusion et il s’en explique. L’urne de Bernoulli lui parait le meilleur outil sur le plan didactique, il en donne des exemples précis d’utilisation. Elle permet ainsi de poser les bases des probabilités. L’expérience à deux épreuves semble également ambitieuse en troisième. Pour l’auteur, l’essentiel au collège tient en deux objectifs : savoir modéliser une "situation familière" par un tirage dans une urne et savoir traiter un tirage dans une urne.
L’approche fréquentiste peut attendre la seconde de même que les univers infinis.
Il serait dommage que les difficultés conceptuelles dégoûtent des probabilités les élèves de troisième.

Plan de l’article

  • Introduction
  • Approche fréquentiste ?
  • Distinguer réalité et modèle
  • Que faire au collège ?
  • Continuité avec le lycée
  • Bibliographie succincte

Lire l’article en ligne
Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente