accueil
Rechercher sur le site : [Aide]
Accueil » Commissions & groupes de travail » Du cycle 1 au cycle 4 » Compte-rendus commissions 1er degré-collège » Commission Collège et premier degré du (...)

Retour

Commission Collège et premier degré du samedi 24 septembre 2016 au local de l’APMEP

Sophie ROUBIN

- 28 septembre 2016 -

Les réformes en cours

Les ressources

Sur le site de l’APMEP vous pouvez trouver des liens vers les multiples documents officiels et de nouvelles ressources de travail, elles sont rangées dans l’espace « Du cycle 1 au cycle 4 » : http://www.apmep.fr/-Du-cycle-1-au-...

Continuité école – collège :

Sur le site de l’APMEP, dans l’espace cycle 3, nous avons commencé le dépôt de diaporamas « activités mentales de mise en train » : http://www.apmep.fr/Les-diaporamas-...

Après discussion autour de l’organisation de ces ressources, nous avons décidé d’une entrée par une proposition de progression en sixième qui complète celle par thématiques. Un texte présente la page. Nous avons aussi abordé la question de l’utilisation de ces documents (précautions pour un usage non marchand et dans un milieu scolaire).

Nous envisageons de soumettre nos documents à une licence Créative Common Attribution + Pas d’Utilisation Commerciale + Partage dans les mêmes conditions (BY NC SA) : Le titulaire des droits autorise l’exploitation de l’œuvre originale à des fins non commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale.

Pour les personnes qui souhaiteraient nous proposer des diaporamas des fichiers modèles de présentations Impress et Powerpoint sont à télécharger.

Cycle 2, 3 et 4 : état des lieux de la mise en place des programmes et de la réforme

L’absence de plusieurs représentants du Premier degré nous empêche d’avoir une vision factuelle de l’accompagnement des nouveaux programmes dans différents départements… Nous craignons que beaucoup de formations aient été laissées à la seule analyse des enseignants dans leurs établissements en raison de l’utilisation des « 18 heures » pour des thématiques générales comme la laïcité… Cependant, la mise en place des Conseils École – Collège et des temps de formation commune (demi-journée ou journée) sont à noter.

Toutefois nous constatons un manque d’efficacité des Conseils École – Collège qui se concentrent sur des passations sans avoir le temps de développer la continuité pédagogique. Il apparaît nécessaire d’institutionnaliser chaque année au moins une journée supplémentaire de concertation entre les équipes du nouveau cycle 3 (« Journée du cycle 3 »).

Nous pensons qu’il serait intéressant de pouvoir diffuser et évaluer des expérimentations d’activités CM2-6° avec échanges de classe entre enseignants du Premier degré et du collège. Agnès Gateau expose un exemple dans le département de l’Yonne qui fera l’objet d’un prochain article.

La majorité des collègues présents font état d’un choix de manuel par niveau plutôt que par cycle au sein de leurs établissements. Les critères de choix étant essentiellement liés à des questions de poids de cartable et de prix. Pour certains collègues cependant, l’utilisation d’un manuel par cycle semble un peu compliquée à gérer. Certains n’ont pas changé de manuel par manque de financement. La question du choix du manuel semble donc souvent conditionnée à des questions matérielles bien éloignées d’une réflexion pédagogique et didactique ; on abandonne ainsi aux éditeurs les choix de progression.

Sébastien Daniel expose une progression cycle3 élaborée dans son secteur. Son élaboration étant l’aboutissement d’une rencontre entre les professeurs des écoles de son secteur et les professeurs de mathématiques du collège en fin d’année. Vous la trouverez sur le site, sur le Padlet du Cycle 3 : http://www.apmep.fr/Le-padlet-du-cycle-3 .

Nous constatons que les enseignements au collège sont contraints par des paramètres d’organisation (emplois du temps déséquilibrés, contraintes de locaux, …). Cette fragmentation n’est pas de nature à favoriser l’intégration des élèves les plus fragiles au collège. « On a l’impression que les collègues du premier degré vivent avec les élèves et abordent avec eux les matières alors que les collègues du secondaire vivent avec leur discipline et voient passer des élèves. » Une réforme doit aussi s’accompagner d’une réflexion sur l’organisation des locaux scolaires (créations d’espaces de convivialité autorisant une réelle autonomie des élèves, …) et sur la répartition du temps de travail des élèves et des équipes enseignantes.

La mise en place de la réforme montre que dans certains établissements il y a confusion entre AP et soutien et entre projet interdisciplinaire et EPI avec une incidence sur l’organisation des enseignements.

La date très tardive de la présentation du LSUN, Livret scolaire unique numérique, (a priori novembre) laisse les équipes sans outils de recueils des niveaux d’acquisition des élèves pendant un trimestre : quelle incidence sur les modes d’évaluation des compétences ?! Et sur les premières restitutions aux familles ?!

On trouve une présentation du LSU sur Eduscol avec des tutoriels : http://eduscol.education.fr/cid1045...

D’autre part, la clarification demandée quant aux deux modes de notation, par compétences et par notes, n’est toujours pas faite. Il a été même constaté un retour aux notes dans certains établissements qui les avaient supprimées.

Nous souhaitons diffuser des expérimentations d’établissements qui évaluent sans notes.

Les EPI et l’AP : quel rôle pour la commission ?/Banque de ressources pour les EPI :

La commission n’a pas les forces vives pour créer un groupe spécifique. Toutefois nous continuerons de recenser les ressources existantes sachant que nous ne pouvons pas certifier leur valeur pédagogique. http://www.apmep.fr/Le-padlet-des-r...

Si vous avez mis en œuvre des EPI n’hésitez pas à nous les communiquer pour les mutualiser.

Les chantiers à venir

Nous avons décidé qu’un prochain chantier serait l’analyse des documents d’accompagnement à la mise en œuvre du programme.

Temps commun avec la commission lycée

Nous avons profité d’une date commune aux deux commissions pour organiser un temps de rencontre. Nous avons présenté les changements induits par la réforme. Il semble que ce qui est proposé actuellement en algorithmique en seconde soit très proche de ce qui est prévu au collège. Nous avons parlé de l’importance apportée aux activités mentales et au travail sur les automatismes (questions flash), et souligné qu’il n’est pas attendu de technicité importante en calcul numérique et calcul littéral, mais surtout de donner du sens.

D’autres questions se sont posées. Le livret de compétences deviendra-t-il fiable pour que les équipes du lycée puissent connaître les acquis des élèves ? Problème de l’accueil d’élèves en grande difficulté qui entrent en seconde et de l’absence d’une organisation adaptée pour les accueillir, l’AP au lycée n’étant pas une réponse satisfaisante.

Catherine Chabrier, Agnès Gateau et Sophie Roubin

Prochaine réunion aux journées nationales de Lyon

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente