accueil
Rechercher sur le site : [Aide]
Accueil » L’association » Les structures nationales » Comité » Comités : Archives » Comités de l’année scolaire 2012-2013 » Compte rendu du comité national des 17 (...)

Retour

Compte rendu du comité national des 17 et 18 novembre 2012

  • Rappel de la nouvelle date du prochain comité  : le 6 et 7 avril 2013
  • Approbation du CR du dernier comité (28 votants)
    Unanimité - 7 abstentions (absents à la dernière réunion)
  • Une remarque pratique : envoyer les justificatifs de frais à Marie-José Baliveira et pas au secrétariat.
  • Rencontre autour du partenariat

A la demande du bureau, Bernard Egger a contacté deux organismes ayant déjà l’expérience de partenariat avec des associations : Microsoft et Crédit Mutuel Enseignant.

Le représentant du CME était Monsieur Alain Freville, président de l’Union Nationale des CME et le représentant de Microsoft était Monsieur Thierry de Vulpillières, directeur des partenariats éducatifs.

Chacun d’eux a fait une présentation d’une vingtaine de minutes des types de partenariats pratiqués par leur société. Les différents modes juridiques de travail en commun (mécénat, contrat, dotation, fondation…..) ont été évoqués.

Un échange riche a suivi ces présentations.
Certains points importants sont apparus :
- Nécessité d’un contrat clair et transparent, accessible à tous.
- Nécessité d’avoir plusieurs partenariats différents et éventuellement concurrents.
- Le bureau aura en charge de chercher des partenaires et de les proposer au comité avant toute signature.
- Nécessité d’anticiper les évolutions futures de l’APMEP.

  • Journées de Marseille

Une des plages d’ateliers sera remplacée par un « souk d’ateliers » avec des invités de Tunisie, d’Algérie et autres pays.
Les conférences sont « bouclées ». Les personnalités prévues sont à ce jour : Ahmed Djebbar, Christian Magnan, Dominique Barbolosi, Yves Chevallard, Nicole El Karaoui , Christine Proust, Daniel Andler, Véronique Izard, Glenn Merlet et Francis Lioret.

Une table ronde avec des intervenants internationaux sera organisée en parallèle avec certaines conférences. Certains d’entre eux ont déjà donné une réponse positive : Samia Mehaddène pour l’Algérie, Taoufik Charrada pour la Tunisie, Saliou Touré pour la Cote d’Ivoire et Anne Burban pour la France. La régionale d’Aix-Marseille est en contact avec des enseignants Italiens, Espagnols et Sénégalais.

  • Position du comité national de l’APMEP concernant le rétablissement de l’histoire-géographie en terminale S à la rentrée 2013.

Le ministre de l’Education nationale a décidé de rétablir l’enseignement de l’histoire et géographie en classe de terminale S. En première S, les heures d’enseignement scientifique ont été réduites pour laisser une grande place à l’histoire-géographie, avec pour conséquence un report partiel de ces heures en terminale S ce qui accentue le fossé entre les classes de première et de terminale. Rendre obligatoire l’enseignement d’histoire-géographie en terminale alourdira encore la charge de travail des élèves. Cette décision ne répondra pas au nécessaire rééquilibrage des différentes séries. Elle confortera la série S comme seule voie d’élite généraliste, sans pour autant répondre à la crise des vocations scientifiques.

C’est pourquoi, l’APMEP demande que le rétablissement de l’enseignement de l’histoire et géographie en terminale S soit accompagné d’un réajustement des horaires des matières scientifiques en première S avec en particulier 5 h de mathématiques. Pour la série L, l’APMEP demande que le ministre de l’Education Nationale, qui a eu tant de célérité à réintroduire l’histoire et la géographie en classe scientifique, rétablisse également un enseignement obligatoire de mathématiques dans la série littéraire, indispensable pour la constitution d’une culture scientifique pour tous, et pour certaines poursuites d’étude comme le professorat des écoles. Le comité national de l’APMEP, Paris, le 17 novembre 2012.

  • Discussion sur le texte proposé par l’Apmep (texte consultable sur le site de l’APMEP)
    Voté à l’unanimité.

- Série STI2D Discussion sur les programmes et les horaires inadaptés. L’épreuve du bac s’aligne sur les autres séries mais jusqu’à ce jour, aucune maquette n’est parvenue dans les établissements. La commission lycée aura en charge de faire remonter les problèmes à l’inspection.

- Formation initiale Le format du deuxième concours prévu en juin 2013 avec un oral un an plus tard ne convient pas.
Une discussion a été engagée sur la place du concours (L3, M1, M2) et sa position par rapport à l’obligation d’obtenir un master2. Les problèmes du « recrutement » ou « pré-recrutement » ont été évoqués.
Il faudrait peut-être avoir une réflexion séparée sur les formations des PE et des PLC, et éventuellement leur parcours de professionnalisation.
La commission de la formation des maîtres qui se réunit le 26 janvier prochain est chargée de faire des propositions.

  • Journées de Metz

Le comité a remercié et félicité la régionale de Lorraine pour l’organisation de ses journées.
Pour les prochaines journées, il a été évoqué la possibilité de faire une réunion « présidents des régionales ».

La secrétaire
Françoise Bertrand

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente