accueil
Rechercher sur le site : [Aide]
Accueil » L’association » Journées Nationales » 2013 Marseille » Discours de la présidente de la Régionale

Retour

Discours de la présidente de la Régionale

Mesdames et Messieurs,
Chers collègues,

Nous sommes très heureux de vous accueillir aujourd’hui à Marseille merci d’être venu nombreux et pour certains de très loin.

Vous savez qu’en cette année 2013 Marseille, capitale européenne de la culture, organise de nombreuses manifestations.

Il nous a semblé important que les mathématiques y aient leur place, c’est pourquoi nous avons décidé d’organiser les Journées Nationales de notre association à Marseille cette année.

Nous connaissons le rôle important qu’a joué le monde méditerranéen dans l’histoire et la construction des mathématiques, faisant de cette science un élément essentiel de la culture de nos sociétés.

Qui d’autre, mieux qu’Ahmed Djebbar pouvait ouvrir ces journées ? Nous avons été très heureux et honorés qu’il accepte notre invitation et je l’en remercie chaleureusement.

Le monde méditerranéen a été depuis toujours un lieu d’échange et de transmission des savoirs et des cultures. Nous avons souhaité perpétuer cette tradition en proposant, au cours de ces journées des moments privilégiés de rencontre et de partage, dont quelques temps forts sur lesquels je souhaiterais m’arrêter un instant :
- La table ronde autour de laquelle six personnalités du monde mathématique venues de six pays différents apporteront des éléments de réponse à deux questions qui nous paraissent essentielles :
Comment les mathématiques ont-elles marqué la culture de nos pays ? Quel enseignement des mathématiques souhaitons-nous offrir à nos enfants ?
- Le souk des maths qui vous permettra de chiner au milieu des kiosques et d’y choisir quelques sources d’enrichissement. Ainsi, vous pourrez discuter de l’enseignement des mathématiques en Tunisie ou en Roumanie, rencontrer un jeune collégien dialoguant avec un expert sur un logiciel de géométrie dynamique, encore jouer au détective, retrouver des auteurs présentant leurs ouvrages dans le souk des livres et plein d’autres sujets à découvrir au fil de vos envies.
Je me souviens que lorsque Jean-François Canet nous a proposé de remplacer une plage d’ateliers par le souk des maths, lors d’une réunion de préparation des Journées, nous avons tous été emballés par cette idée. Il n’en reste pas moins qu’« oser le souk » est pour nous une aventure, et nous espérons que la magie des rencontres et du cadre opèrera.
- Troisième temps fort, l’exposition « Mathématiques en Méditerranée », à découvrir tout au long des Journées. Elle sera complétée de la réédition, à l’initiative de l’APMEP, de l’ouvrage de même nom que vous pourrez consulter en visitant l’exposition et qui sera disponible au stand de l’APMEP. Mais d’autres surprises vous attendent également :
- Deux projections, en avant-première, du film « Comment j’ai détesté les maths ». Le réalisateur, Olivier Peyon, sera présent pour lancer le film et pour le débat qui suivra.
- Une conférence festive, organisée de façon exceptionnelle par les sociétés de mathématiques et l’APMEP, dans le cadre des mathématiques de la planète Terre, qui vous est proposée mardi après-midi. Nous vous laissons découvrir son contenu, sachez simplement qu’un conférencier prestigieux, Yvar Ikeland, vous entrainera pour un tour du monde en 80 questions.

C’est en 1997 que se sont déroulées les dernières journées de l’APMEP à Marseille, j’étais alors dans l’académie de Nice. Quelques années plus tard la régionale de Nice a pris en charge l’organisation des journées nationales, mais j’avais rejoint l’académie de Marseille. J’ai ainsi pu esquiver toute participation à l’organisation de Journées nationales, mais finalement m’y voici confrontée.
Merci Bernard !
C’est en tout cas une belle aventure dans laquelle tu nous as entrainés avec ces collègues formidables qui tous, jeunes et moins jeunes, n’ont pas ménagé leur peine pour essayer de nous offrir des journées riches et, nous l’espérons, fructueuses pour chacun.

Je voudrais également remercier les associations, entreprises, établissements et corps constitués, dont certains sont représentés à cette table, qui nous ont apporté une aide logistique et financière et sans qui nous n’aurions pu organiser ces journées.

En laissant la parole aux intervenants ici présents, je voudrais souhaiter à chacun d’entre vous d’excellentes journées 2013.

Brigitte Dody

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente