Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Dossier MPS : introduction
  APMEP   Dossier MPS : introduction

Article du bulletin 495

Adhérer ou faire un don

Catherine Combelles

- 1er octobre 2011 -

L’APMEP a beaucoup œuvré pour la création en classe de seconde d’une option scientifique généraliste et pluridisciplinaire, permettant aux élèves de mettre en pratique la méthode scientifique, sans la contrainte d’apprentissages ciblés, obligatoires et découpés entre des disciplinaires étanches. « L’option sciences », initiée par Jean-Pierre Richeton à Strasbourg, puis généralisée dans de nombreux lycées dans l’Académie de Montpellier, a été un franc succès. C’est dans cet esprit que la réforme du lycée a créé l’option MPS, « Méthodes et pratiques scientifiques ». Les moyens en sont ténus : 1,5 h par semaine réparties sur trois disciplines, au lieu des 3 heures de l’Option Sciences, et rendent son organisation difficile a priori.

Les six thèmes proposés, science et aliments, science et cosmétologie, science et investigation policière, science et œuvres d’art, science et prévention des risques d’origine humaine, science et vision du monde, ont pu paraître pour certains plutôt déroutants, et assez éloignés des thèmes scientifiques usuels. Mais ils ont été accompagnés de ressources variées et intéressantes qui se sont révélées bien utiles. On les trouvera sur le site EDUSCOL, à l’adresse : http://eduscol.education.fr/cid5225...

Nous avons voulu savoir, après une année d’expérimentation, comment se déroulait cet enseignement. À notre grande satisfaction, notre appel à témoignage a été entendu et les textes que nous vous présentons dans le cadre réduit de ce dossier, sont une sélection des articles que nous avons reçus. Nous remercions chaleureusement tous les contributeurs, ceux que vous lirez ici, et aussi ceux dont nous avons écarté les textes, parce qu’ils faisaient double emploi, ou faute de place. Nous gardons ainsi quelques textes en réserve pour d’éventuelles publications ultérieures.

Cette première sélection témoigne de l’enthousiasme qu’a provoqué la mise en place de cet enseignement et de l’inventivité qu’elle a générée. On y trouve des organisations variées, souvent appuyées de moyens supplémentaires, parfois importants. On y constate des méthodes pédagogiques diverses mais toujours centrées sur l’activité des élèves, des idées intéressantes d’évaluation, un effort d’ouverture vers l’extérieur souvent appuyé par l’intervention de scientifiques ou de professionnels. On y voit aussi un foisonnement d’essais, de tentatives pas encore assurées, et une capacité de critique et d’autocritique qui devrait permettre au dispositif de se réguler et de devenir plus efficace.

Certains textes décrivent en détail les activités créées, d’autres parlent surtout d’organisation et de méthodes. Tous sont passionnants et stimulants, et au final, on ne peut que dire : Bravo !

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente