Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les éditoriaux » Editorial
  APMEP   Editorial

Article du bulletin 375

L’APMEP maison de tolérance

Daniel Fredon

- 17 septembre 1990 -

"Faites l’humour, pas la gueule." Paule Valérie.

Le premier éditorial d’un nouveau président doit indiquer l’ambiance souhaitée, la grande direction recherchée, même si les orientations prises par une Association comme la notre sont choisies en commun.

C’est pourquoi je dis que je souhaite que l’A.P.M.E.P. soit, reste plutôt, une grande maison de tolérance.

Je viens de voir un sourire sur un visage, un grincement de dents sur un autre. Non, ce n’est pas ce que vous pensez. Il ne s’agit pas d’une opinion relative à un débat de topologie appliquée où des parties fermées devraient être ouvertes tout en restant closes. Certains éléments adhèrent à cette thèse. Mais il n’appartient pas à l’A.P.M.E.P. d’étudier cette frontière. Passons.

Il s’agit bien de la tolérance, la qualité primordiale pour pouvoir vivre ensemble. Dans la vie courante, il nous paraît normal de ne pas accepter l’exclusion quelle qu’en soit l’origine : culture différente, mode de vie inhabituel, argent, handicap ...

Alors, pourquoi l’A.P.M.E.P. n’accueillerait-elle pas nos approches différentes : de la place des mathématiques dans la formation, des moyens d’apprentissage à mettre en œuvre et même du rôle de l’Ecole. Bien sûr, vous qui lisez cet article, vous qui êtes militants à l’A.P.M.E.P., vous savez que notre Association est la maison de tous. Mais les autres ? Pour vous aider à les convaincre d’adhérer, ou réadhérer, permettez-moi ce petit prêche : - Toi qui développes une pédagogie active centrée sur l’activité de l’élève, sur l’appel à l’intuition, ta place est à l’A.P.M.E.P.
- Toi qui penses que le rôle de l’Ecole est de structurer la pensée, de développer la rigueur et que les mathématiques sont un excellent domaine pour cela, ta place est à l’A.P.M.E.P.
- Toi qui fais participer tes élèves à des activités ludiques du genre Tournoi, Rallye, Olympiade ... car tu penses que le jeu est le socle du savoir l’A.P.M.E.P. est ta maison.
- Toi qui penses que les mathématiques sont une discipline sérieuse et que la joie de la découverte est beaucoup plus profonde que le plaisir du moment, l’A.P.M.E.P. est ta maison.

Nombreux, unis et différents, de plus en plus nombreux car nos diversités ont toute leur place à l’A.P.M.E.P., nous pourrons encore mieux agir.
- pour que notre Ministère comprenne enfin la gravité de la crise de recrutement des enseignants, ce qui implique la mise en place immédiate d’un pré-recrutement massif, et précoce pour être efficace ;
- pour que la formation initiale et continue n’oublie ni les compléments disciplinaires, ni les réflexions sur le savoir, ni la préparation au métier ;
- pour que l’exercice quotidien de notre profession nous rende tous heureux, élèves et maîtres, ce qui est une préparation de l’avenir bien plus efficace que toutes les campagnes de publicité ;
— pour que les réformes qui apparaissent nécessaires ne soient pas imposée car nous sommes des acteurs majeurs, et pour qu’aucun changement ne puisse avoir lieu contre nous ;
- pour que les changements de programme soient élaborés sans précipitation, avec une saine concertation, et qu’un temps suffisant sépare leur publication et leur mise en vigueur ...

Bien sûr nos illusions sont parfois mises à mal quand, par exemple, le gouvernement fait étudier les rythmes scolaires par des médecins et des pédagogues, puis envisage de modifier les dates de congés pour une meilleure prise en compte de l’activité touristique dans les stations de basse et moyenne altitude.

Nous gardons l’espérance et le sourire aux lèvres. Les vacances sont là. Revenez en forme car vous, vous n’avez pas les moyens de vous payer des figurants.

Limoges , le 6 juillet 1990.

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente