Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Matériaux pour une documentation » Enseigner les mathématiques en (...)
  APMEP   Enseigner les mathématiques en Afrique,

Article du bulletin 520

Adhérer ou faire un don

Manuel de didactique pour l’enseignement primaire et secondaire en République démocratique du Congo.

Paul Louis Hennequin

- 28 octobre 2016 -

par Bernard Gustave Tabezi Pene-Magu et Georges Safari Tabu Mpiene.

L’Harmattan, 2016.

250 pages en 13 x 21.5. Prix : 25.50€.

ISBN : 978-2-343-06504-5

Le premier auteur est docteur en Sciences pédagogiques et professeur à l‘Université de Kisangani ; il a occupé d’importantes fonctions ministérielles. Le second, ingénieur diplômé en mathématiques, est inspecteur de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel à Kinshasa

Après un avant-propos qui rappelle les trois finalités, professionnelle, sociale et culturelle de la didactique des mathématiques, l’ouvrage est divisé en quatre chapitres :

  • 1) Premiers apprentissages mathématiques (42 pages) : introduit par quelques éléments d’histoire de la numération le nouveau programme National pour le cycle primaire, 2005. (numération, opérations, grandeurs, géométrie, problèmes) est présenté dans des tableaux soit à 3 colonnes : séquences d’apprentissage, objectifs spécifiques, activités de l’enseignant soit à 2 : activités du maître, activités de l’élève pour des situations illustratives.
  • 2) Enseignement secondaire. Nouvel enseignement d’autres nombres et autres calculs (180 pages). Introduit par des éléments de l’histoire de l’algèbre et de l‘analyse, ce chapitre présente les programmes des six années de l’enseignement secondaire. Pour les deux premières années, ces programmes sont communs à toutes les sections, puis pour les deux suivantes différenciés entre d’une part : scientifique, pédagogique, commerciale, technique industrielle, agricole, vétérinaire, nutrition et horticulture, et d’autre part : latin-philo, sociale, arts plastiques, musique, art dramatique, coupe et couture, hôtesse d’accueil, et enfin pour les deux dernières où l’on répartit les Sections en trois groupes : Scientifique, technique industrielle, agricole, vétérinaire, nutrition, horticulture, industrie alimentaire Commerciale et administrative, pédagogique générale, éducation physique Littéraire, sociale, arts plastiques, musique, art dramatique, coupe et couture, hôtesse d’accueil.
    Les programmes sont présentés sur 3 colonnes : objectifs spécifiques, contenu, indications méthodologiques
    Le recours à la calculatrice est préconisé dès la seconde année, celui aux moyens modernes de calcul, dès la quatrième
    Ces programmes sont ambitieux et recouvrent largement ceux de Terminale en France en ce qui concerne, par exemple les nombres complexes, les coniques et les équations différentielles.
  • 3) Notation des symboles mathématiques (10 pages). Cet inventaire de symboles mathématiques et de leur histoire serait utile si l’éditeur avait pris en compte les nombreux caractères spéciaux
  • 4) Enseigner les mathématiques au XXIe siècle (8 pages). Ce chapitre reprend un texte de J.-P . Vinel (2006) « Enseigner les mathématiques et les sciences … repères pédagogiques  » qui précise quel doit être à ses yeux le rôle de l’enseignant.

Ce livre très détaillé, avec des perspectives historiques, articule les éléments de programme aux différents niveaux avec les objectifs de partir de situations-problèmes, de les analyser, de démontrer, de calculer puis de conclure.

Il présente donc des positions voisines de celles de l’APMEP sur les moments d’une formation scientifique. Sa lecture permettra des comparaisons avec d’autres pays africains, mais aussi européens, que le Congo

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente