Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Articles divers » Extrait de "Le vieux qui lisait des (...)
  APMEP   Extrait de "Le vieux qui lisait des romans d’amour", Luis Sepúlveda

Article du bulletin 496

- 5 janvier 2015 -

En parcourant les textes de géométrie, il se demandait si cela valait vraiment la peine de savoir lire, et il ne conserva de ces livres qu’une seule longue phrase qu’il sortait dans les moments de mauvaise humeur : « Dans un triangle rectangle, l’hypoténuse est le côté opposé de l’angle droit ». Phrase qui, par la suite, devait produire un effet de stupeur sur les habitants d’El Idilio, qui la recevaient comme une charade absurde ou une franche obscénité.

Luis Sepúlveda, Le vieux qui lisait des romans d’amour

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente