Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Pour chercher et approfondir » Francois Boule
  APMEP   Francois Boule

Article du bulletin 488

Adhérer ou faire un don

Marc Roux

- 10 juin 2012 -

$$ \displaystyle { \sum_{1971}^{2009}}François\ \ Boule$$

Un CD-Rom à commander directement chez l’auteur : francois.boule@neuf.fr

François Boule, enseignant en École Normale, puis en IUFM et à l’INSHEA [1] de Suresnes, a participé aux IREM et à la COPIRELEM [2], et publié une dizaine d’ouvrages. Il a rassemblé sur ce CD-Rom la quasi-intégralité des textes publiés en près de quarante ans :
- Cent articles et conférences.
- Deux livres épuisés.
- Contenus de formation.
- Activités élèves.

S’y ajoutent les présentations de quatre ouvrages disponibles ou à paraître : Questions sur la géométrie et son enseignement, NATHAN Pédagogie 2001 ; Le calcul mental au quotidien, CRDP Dijon 2008 ; Faites vos jeux à l’école, à télécharger sur le site : www.editionsdidier.com/publi... ; La calculette au quotidien (école et collège), CRDP Dijon, à paraître en 2010.

  • Les cent articles (publiés dans diverses revues, dont notre Bulletin Vert) et conférences (prononcées aux quatre coins du monde, de Quimper à Moscou en passant par Abidjan) sont classés par ordre chronologique. Tous concernent l’école élémentaire ou maternelle. Le plus grand nombre tourne autour de quelques thèmes récurrents :
    • construction de l’espace, représentations mentales des enfants ;
    • mathématiques à l’école maternelle ;
    • calcul mental ;
    • résolution de problèmes ;
    • enseignement en SEGPA [3], élèves en difficulté en mathématiques ;
    • place de l’informatique à l’école, avec l’accent mis sur le langage LOGO.
      Beaucoup d’éléments (figures, tableaux, fragments de texte) sont repris d’un article dans un autre, mais il ne s’agit pas de redites, plutôt d’affinement progressif de la pensée. Le style est agréable, soigné, limpide, parfois poético-philosophique, parfois ironico-polémique (à propos de certains textes officiels) ; le vocabulaire est précis, mais évite l’écueil des jargons spécialisés, bien qu’abordant les domaines de la psychologie et de la didactique (fréquentes références à Piaget). Les sujets peuvent être aussi bien historiques que prévisionnistes (comparer « L’éducation est-elle encore nationale ? », texte de 1991, avec l’actuelle réforme des lycées). La réflexion « de fond » s’accompagne toujours d’exemples concrets, d’innombrables activités directement utilisables en classe.
  • Le premier des deux livres épuisés : Manipuler, organiser, représenter (Armand Colin, 1985) reprend, développe et structure les idées exprimées dans les articles. Le deuxième : L’informatique, l’enfant, l’école (Armand Colin / Bourrelier 1988), à côté d’une réflexion approfondie sur les rôles possibles de l’informatique dans l’enseignement (outil, objet d’étude, école de pensée, …) et dans la société, apporte aussi les grands principes de cette discipline, et des exemples de mise en oeuvre en classe ; on peut y trouver, en 2010, bien des idées pour l’enseignement « nouveau » d’algorithmique. Sa deuxième partie décrit en détail le langage LOGO et ses usages, y compris en maternelle grâce à la « tortue de sol ».
  • Dans les Contenus de formation, on trouve à l’intention des étudiants en IUFM des cours rédigés, des fiches de synthèse, des problèmes, ainsi que des propositions d’activités pour la classe.
  • Les Activités élèves recouvrent l’ensemble des domaines (géométrie, calcul, logique, …) et correspondent à des niveaux divers, dépassant parfois l’école élémentaire.

Dans cette superbe compilation, on peut regretter quelques coquilles, quelques doublons ; on peut s’étonner de l’absence de toute mention des logiciels de géométrie dynamique, alors même que géométrie et informatique sont deux centres d’intérêt majeurs pour l’auteur. Elle constitue néanmoins une source précieuse pour plusieurs catégories d’utilisateurs : professeurs d’école (en particulier en maternelle), formateurs en IUFM, mais aussi chercheurs en histoire (récente) de l’enseignement des mathématiques, ainsi qu’enseignants aux niveaux « en aval », qui trouveront ici des connaissances sur la construction et la représentation des concepts mathématiques chez les jeunes enfants, représentations qui perdurent plus longtemps qu’on ne croit.

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)

[1] Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés.

[2] Commission permanente des IREM sur l’Enseignement Élémentaire.

[3] Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté.


 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente