Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Géométrie euclidienne et archéologie (...)
  APMEP   Géométrie euclidienne et archéologie du décor

Article du bulletin 493

Adhérer ou faire un don

l’exemple des stucs de Portici

Bernard Parzysz [1]

Résumé de l’article

Avec des moyens élémentaires, la "bonne vieille géométrie" peut rendre des services en sciences humaines, en l’occurrence en archéologie, et plus précisément l’archéologie du décor, à savoir, identifier les connaissances de géométrie pratique mises en œuvre par les artisans antiques, et retrouver aussi précisément que possible leurs gestes professionnels, c’est à dire, "se mettre à leur place" devant l’ouvrage à réaliser, et le cas échéant proposer une restitution du décor.
L’auteur développe l’exemple des caissons de stuc du musée archéologique de Naples, des mesures et des calculs réalisés, des logiciels utilisés, des hypothèses émises, des constructions géométriques réalisées, en tenant compte de la forme cylindrique du lieu, et du schéma d’ensemble obtenu.
L’étude est en cours. Les archéologues commencent la reconstitution de la voute en fonction des résultats obtenus .Les travaux ont tenu compte du niveau des connaissances de l’époque.
Un tel travail ne peut être entrepris que par une équipe, formée de spécialistes de domaines différents (archéologie et mathématiques) travaillant en relation étroite de manière enrichissante.

Plan de l’article

  • 1. Le problème
  • 2. Premiers résultats
  • 3. Première estimation de la voûte
  • 4. Seconde estimation de la voûte
  • 5. Procédure de construction des bordures de caissons
  • 6. Conclusion
  • Bibliographie

Télécharger le début de l’article
Télécharger la fin de l’article

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)

[1] parzysz.bernard@wanadoo.fr, Université d’Orléans & Laboratoire André Revuz (université Paris-Diderot).


 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente