Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Pour chercher et approfondir » Gréements en tandem pour les huit (...)
  APMEP   Gréements en tandem pour les huit avec barreur

Article du bulletin 499

Adhérer ou faire un don

Graeme Cohen

Résumé de l’article

Cet article est une vignette du projet Klein. Il montre comment des mathématiques - très anciennes- ont pu servir, dans les années 1970, à expliquer les avantages de certaines dispositions des rames sur les bateaux de course. Ces dispositions " gréements en tandem" sont particulièrement avantageuses lorsqu’il n’y a pas de barreur. Les mathématiques utilisées sont très vénérables : la notion de moment d’une force était connue d’Archimède de Syracuse (env. 287 à 212 av JC). Ce qui est utilisé est la notion de décomposition d’une force, c’est à dire l’addition géométrique des vecteurs, déjà connue de Simon Stevin (1548-1620). Les idées de cet article ont mis du temps à être acceptées par le milieu de l’aviron. Mais les récentes victoires de gréements en tandem sont bien une victoire des mathématiques.

Plan de l’article

  • Introduction
  • Gréements pour l’aviron
  • Analyse
  • Conclusion

Lire l’article en ligne
Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente