Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Inférence mathématique et sondages (...)
  APMEP   Inférence mathématique et sondages électoraux

Article du bulletin 500

Adhérer ou faire un don

Benoît Riandey

Résumé de l’article

Les sondages sont largement utilisés comme supports pédagogiques pour la théorie des probabilités. La médiatisation des sondages constitue un excellent support de questionnement pour l’enseignement.
L’objectif de l’article est de discuter l’évaluation statistique proposée par les instituts de sondage, d’énoncer celle que devrait faire un statisticien pour un sondage donné ou à l’aide de la collection de sondages opérée par les huit instituts privés actifs sur la Présidentielle 2012.
Le débat sondagier ne porte pas sur la valeur et la précision des estimations, mais sur les réponses à des questions et sur le degré de certitude de ces réponses.
Suit une discussion sur la précision de l’estimation, qui s’est avérée bonne en 2012, et sur l’explication du redressement de l’échantillon.
Mais au final, un sondage ne garantit pas le résultat du vote.
Plusieurs annexes donnent des informations sur la pratique des sondages, les biais de couverture, de sondage ou de réponse et le cadre réglementaire des sondages en France.

Plan de l’article

  • Introduction
  • Discutons de la précision des estimations
  • De la théorie à la pratique : le redressement de l’échantillon
  • Inférences, avez-vous dit ?
  • Le candidat A progresse-t-il ?
  • En conclusion
  • Annexe

Lire l’article en ligne
Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente