accueil
Rechercher sur le site : [Aide]
Accueil » L’APMEP vous informe... » Annonces » Jean-Louis Ovaert : un acteur clé de (...)

Retour

Jean-Louis Ovaert : un acteur clé de l’enseignement des mathématiques

Attention : changement d’amphi.

- 20 janvier 2015 -

Le Jeudi 26 Mars 2015,
 
l’APMEP organise avec le concours des IREM, de la CFEM et de l’UPS
une journée en hommage à Jean-Louis Ovaert
qui fut un acteur important de l’enseignement des mathématiques.
À cette occasion, quelques uns de ses collègues et amis
évoqueront quelques aspects de sa personnalité et de ses multiples réalisations.
 
Télécharger l'annonce , l'affiche

Lieu

Le lieu de la journée du 26 Mars en hommage à Jean-Louis Ovaert a été modifié.
Le nouvel amphi sera mieux adapté :

10h-12h et 14h-16h amphi Turing
Bâtiment Sophie Germain, Université Paris Diderot.

Détails sur l’accès

Accès public par l’extrémité sud-est de l’avenue de France, en face des terminus des autobus 62 et 89 et très près de l’arrêt du tram T3A "Avenue de France".
En raison de vigipirate, il y a un contrôle des sacs à l’entrée du bâtiment.

L’amphi est au sous-sol du bâtiment, on y accède en allant à gauche en entrant. L’accès sera fléché pour l’occasion.

Métro Ligne 14 et RER C, arrêt Bibliothèque François Mitterrand
Bus Lignes 62 et 89 arrêt Porte de France
Bus Lignes 64 et 132 arrêt Bibliothèque François Mitterrand
Bus Ligne 325, arrêt Watt ou Bibliothèque François Mitterrand
Tramway T3a, arrêt Avenue de France

Mise à jour des informations sur le site :http://robert.rolland.acrypta.com

Les Exposés

E.Barbin  : Histoire des mathématiques et formation
En mai 1975, il y a presque exactement 40 ans, la Commission inter-IREM « Épistémologie et histoire des mathématiques » était créée à l’initiative de Jean-Louis Ovaert et de Christian Houzel. Nous en esquisserons les circonstances, puis nous indiquerons les conceptions impulsées, qui ont continué à guider les travaux de cette Commission. Nous présenterons les idées de Jean-Louis Ovaert et ses interventions en faveur de l’introduction de l’histoire des mathématiques dans la formation des enseignants.

P.-L.Hennequin  : JLO et le recrutement des maîtres
JLO préside le jury du Capes en 85, 86 et 87, tandis que, sous son impulsion, l’oral évolue profondément et que la création du Capes interne transforme le profil des candidats. Le rapport qu’il publie fin 87 pour les trois années lui permet de préciser les capacités que doit posséder un bon enseignant.

C. Houzel : L’engagement de J.-Louis Ovaert dans l’histoire des mathématiques
J’ai connu Jean-Louis Ovaert dès mon entrée à l’École Normale Supérieure en 1956 et il est tout de suite devenu un ami et un maître. En 1975, alors que je venais de prendre un poste à Paris-Nord, Jean-Louis Ovaert, qui s’était passionné pour l’histoire et la philosophie des mathématiques, m’a entraîné à suivre le cours de Pierre Raymond consacré à la Science de la Logique de Hegel. Ceci a débouché sur une collaboration avec P. Raymond et nous en avons tiré le livre Philosophie et Calcul de l’infini, auquel J.-J. Sansuc a aussi collaboré. Jean-Louis Ovaert y fait une étude fouillée de la réforme du calcul différentiel et intégral entreprise par Lagrange dans ses ouvrages didactiques. L’engagement de J.-Louis Ovaert dans l’histoire des mathématiques s’est aussi concrétisé dans la création de la Commission interIREM d’histoire et d’épistémologie des mathématiques et dans la publication des recueils d’exercices qu’il avait entreprise avec J.-L. Verley (collection Léonhard Épistémon).

D.Monasse  : Jean-Louis Ovaert et la réforme des classes préparatoires, 1987-1994
Jean-Louis Ovaert a été un acteur essentiel de la réforme des Classes Préparatoires qui a été mise en œuvre à la rentrée 1995. En dehors de programmes de mathématiques à la fois ambitieux et raisonnables, beaucoup des points clés de la réforme lui sont dus : diversification des filières, enseignement des sciences de l’ingénieur, création de l’option informatique, etc.

C.Pair :1952 - 2013 : Souvenirs d’une amitié
Avant d’être un mathématicien et un pédagogue, Jean-Louis (Sam) Ovaert fut pour moi d’abord un ami proche dans la vie, la réflexion et les choix, bien que de manière discontinue dans le temps, au gré des situations géographiques : en taupe, à l’École (normale), à Nancy (fac des sciences et IREM), à la Direction des Lycées et - dernière rencontre - le 19 octobre 2013 pour le soixantaine anniversaire de notre entrée à l’École.

J.-L.Piednoir  : Jean-Louis Ovaert et l’enseignement technique
Par son histoire personnelle Jean-Louis Ovaert s’est intéressé à l’enseignement technique outil de promotion des jeunes de milieu populaire. En arrivant à l’Inspection Générale il constate la faible structuration de l’enseignement mathématique dans les différentes filière du technique. Avec la fougue et la ténacité qu’on lui connait il va initier un travail de profonde rénovation dont les vit encore les programmes en vigueur.

D.Reisz  : Jean-Louis Ovaert et le second cycle de l’enseignement secondaire
Il ne faut pas réduire l’influence de JLO aux seuls programmes de mathématiques. Les programmes n’étaient pour lui qu’un des outils pour repenser l’enseignement scientifique et plus globalement toute la structuration de ce second cycle qui lui tenait à coeur.

R. Rolland  : Discussion sur l’analyse
Parmi les discussions les plus diverses que j’ai pu avoir pendant de nombreuses années avec Jean-Louis Ovaert j’ai choisi celle-ci. Le thème de la discussion est l’approximation successive ou méthode de réinjection. Il y est question d’une expression plus opérationnelle du théorème du point fixe de Banach. À la vue des résultats obtenus une question se pose : pourquoi la méthode de Newton d’approximation marche-t-elle si bien ? Application à une activité : l’établissement d’une table trigonométrique de degré en degré.

J.-J. Sansuc  : (titre non communiqué)

E.Van der Oord  : Jean Louis Ovaert à l’inspection générale. Son action en matière de gestion des ressources humaines.
Au cours de ma carrière, j’ai rencontré le Sam à de nombreuses reprises, mais c’est à l’Inspection Générale qu’il m’a été donné de travailler durablement avec lui, notamment sur l’évaluation et le suivi de carrière des enseignants, domaines où il a mis en oeuvre son habituel souci de rigueur et d’équité.

A.Warusfel  : Jean-Louis Ovaert un homme de conviction, libre et singulier
Ayant connu Jean-Louis Ovaert depuis juillet 1955 (dans l’Aquarium - forum du 45 rue d’Ulm) jusqu’à 2014 en passant notamment par le 107 (bureaux de l’Igen d’alors) de 1994 à 1997 puis 2001, je m’attacherai surtout à décrire les différentes facettes de cet entraîneur d’hommes à la personnalité si variée.
Je dirai pourquoi les tentatives actuelles de mise au pas de notre ancienne fonction commune -notamment la parution, juste après sa mort, d’une "charte de déontologie" visant à une caporalisation d’un corps jusque là uniquement guidé par les qualités humaines de ses membres, de celles dont justement Ovaert faisait preuve au premier rang, l’auraient choqué au plus haut point.

Un pot de l’amitié nous réunira, avec la famille de Jean-Louis, après les interventions.

Organisation : René Cori, Anne Michel-Pajus, Robert Rolland

Article mis en ligne par GC

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente