Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Pour chercher et approfondir » La correction dématérialisée du (...)
  APMEP   La correction dématérialisée du Baccalauréat vue par une correctrice

Article du bulletin 507

Adhérer ou faire un don

- 1er septembre 2016 -

Laure Helme-Guizon

Résumé de l’article

L’auteur, professeur au Sénégal raconte son expérience de correction dématérialisée, c’est à dire les copies sont scannées dans les centres d’examen, puis envoyées sur un serveur où chaque correcteur muni de ses identifiants trouve son lot de copies. La commission d’entente a lieu par visioconférence entre un IPR et deux enseignants désignés comme coordonnateurs auxquels les correcteurs peuvent se référer. Les consignes sont transmises sur le site. Les correcteurs peuvent utiliser aussi le forum intégré à la plate-forme ou la messagerie instantanée. Les correcteurs se connectent et écrivent directement sur l’écran.
L’utilisation est facile, mais le travail à l’écran est pénible. La sécurité est parait-il incontournable. En période de revendication, il suffit de ne finir aucune copie pour bloquer le système.

Plan de l’article

  • Introduction
  • Harmonisation
  • Au niveau des correcteurs
  • J’AIME
  • JE N’AIME PAS
  • Quand la correction dématérialisée a lieu pendant une période de revendications.
  • Conclusion

Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente