Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » La place des mathématiques dans la (...)
  APMEP   La place des mathématiques dans la formation de l’ingénieur, à travers l’histoire de l’École Polytechnique

Article du bulletin 438

Adhérer ou faire un don

Anne Michel-Pajus

Résumé de l’article

Dans cet article, l’auteur étudie l’évolution de l’enseignement des mathématiques de 1798 à nos jours. L’étude est particulièrement intéressante de par la position de l’Ecole Polytechnique dans le paysage scientifique français : formation d’ingénieurs et d’officiers de haut niveau, centre de développement et de recherche en mathématiques et lieu d’exercice de nombreux mathématiciens de première grandeur qui ont marqué de leur empreinte l’enseignement à l’Ecole Polytechnique : Monge, Condorcet, Lagrange, Cauchy, Coriolis, Liouville, Jordan, Hermite, Poincaré, Favard, Lévy, Laurent Schwartz, etc. Plus que la formation d’ingénieur elle-même, cette étude permet de mieux comprendre les enjeux et les évolutions de l’enseignement mathématique de haut niveau en France.

Plan de l’article

  • 1. 1794. La création de l’Ecole, Monge : un équilibre fragile
  • 2. Cauchy : un enseignant aux prises avec la rigueur
  • 3. Coriolis-Leverrier. Le sursaut des "industrialistes" contre les "spiritualistes"
  • 4. La fin du Siècle. Le déclin des mathématiques. Le concours d’admission. La naissance de l’humanisme scientifique
  • 5. L’avant-guerre : La place de l’Ecole dans l’Enseignement Supérieur
  • 6. La reforme de 1955. Les "Maths modernes"
  • 7. La mutation de l’Ecole Polytechnique à partir des années 70.

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente