accueil
Rechercher sur le site : [Aide]
Accueil » Régionales » Franche-Comté » Activités » Rallyes Mathématiques » Rallye Mathématique Transalpin - (...) » Le 25e RMT en Franche-Comté » Organisation du 25e RMT en Franche-Comté

Retour

Organisation du 25e RMT en Franche-Comté

Image_4

Une action de l’IREM de Franche-Comté et de la Régionale de Franche-Comté de l’Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public, avec le soutien de l’Inspection Pédagogique Régionale de mathématiques.

Les buts du rallye

Le Rallye mathématique transalpin (RMT) est une confrontation entre classes, des niveaux 3 (CE2) à 10 (seconde) de la scolarité obligatoire (élèves de 8 à 16 ans) dans le domaine de la résolution de problèmes de mathématiques.
Il est organisé au niveau international par « l’Association Rallye Mathématique Transalpin » (ARMT), « association culturelle sans but lucratif, dont le but est de promouvoir la résolution de problèmes pour améliorer l’apprentissage et l’enseignement des mathématiques par une confrontation entre classes » (Statuts).

En Franche-Comté, nous nous limitons pour les collèges aux niveaux 6 à 8 (classes de sixième, cinquième et quatrième), le RMFC prenant le relais pour les classes de troisième et seconde.
La participation des classes des écoles primaires est possible du CE2 au CM2, à l’initiative de leur professeur avec l’accord de son IEN.

Le rallye propose aux élèves :
- de faire des mathématiques en résolvant des problèmes ;
- d’apprendre les règles élémentaires du débat scientifique en discutant et défendant les diverses solutions proposées ;
- de développer leurs capacités, aujourd’hui essentielles, à travailler en équipe en prenant en charge l’entière responsabilité d’une épreuve ;
- de se confronter avec d’autres camarades, d’autres classes.

Pour les enseignants, associés à toutes les étapes dans la mesure de leurs disponibilités, le rallye permet :
- d’observer des élèves (les leurs lors de l’épreuve d’essai et ceux d’autres classes pour les épreuves suivantes) en activité de résolution de problème ;
- d’évaluer les productions de leurs propres élèves et leurs capacités d’organisation, de discuter des solutions et de les exploiter ultérieurement en classe ;
- d’introduire des éléments de renouvellement dans leur enseignement par des échanges avec d’autres collègues et par l’apport de problèmes stimulants ;
- de s’engager dans l’équipe des animateurs et de participer ainsi à la préparation, à la discussion et au choix des problèmes, à l’évaluation en commun des copies, à l’analyse des solutions.

Pour l’enseignement des mathématiques en général et la recherche en didactique, le rallye offre une source très riche de résultats, d’observations et d’analyses. Ces finalités ont été définies au cours des années et font l’objet d’adaptations permanentes, lors des rencontres internationales ou locales.

Le Rallye Mathématique Transalpin a été créé en 1996, lorsque des classes italiennes se sont jointes au rallye mathématique de la Suisse Romande. Il s’est dès lors développé par la création de sections en France (Bourg-en-Bresse en 1997, Franche-Comté en 2004), au Luxembourg (1998), et en Belgique (2005). En 2016, l’ARMT compte 20 sections.

Des journées d’études internationales permettent aux animateurs des différents pays participants de se rencontrer pour organiser l’élaboration des problèmes, conduire des analyses a priori ou a posteriori, déterminer les orientations du RMT ou les exploitations didactiques de ses problèmes. L’appui scientifique au RMT est assuré par l’ARMT, ses sections, son comité exécutif et ses coordinateurs internationaux, dont plusieurs membres appartiennent à des institutions universitaires de recherche en didactique des mathématiques.

Les épreuves

La décision de participer au rallye est prise conjointement par la classe et son professeur, après une épreuve d’essai en décembre au cours de laquelle les uns et les autres ont pu saisir les enjeux d’une résolution collective de problèmes à la charge des élèves seulement.

Chaque épreuve est composée de 5 à 7 problèmes par catégorie, à résoudre en 50 minutes. Les problèmes sont choisis, en nombre et en difficulté, de telle sorte que chaque élève, indépendamment de son niveau, puisse y trouver son compte et de telle sorte que l’ensemble de la tâche soit globalement trop lourd pour un seul individu, aussi rapide soit-il.

Les élèves doivent produire une solution unique pour chacun des problèmes. Il n’y a pas que la "réponse juste" qui compte, les solutions sont jugées aussi sur la rigueur des démarches et la clarté des explications fournies.

Les épreuves I et II qui suivent une épreuve d’entraînement se font hors de la présence du professeur titulaire de la classe. Le rôle du professeur surveillant se limite à la distribution des sujets, au contrôle de la durée et à la récupération des copies officielles rendues par la classe.

L’évaluation des copies est faite par une équipe régionale. Pour chaque catégorie, un classement est établi sur l’ensemble des deux épreuves I et II. C’est lui qui détermine la participation à la finale régionale. Les critères d’évaluation et le résultat de chaque problème, ainsi que les classements, sont communiqués aux classes dans les meilleurs délais.

Après chaque épreuve les enseignants sont libres de photocopier les solutions produites par la classe, d’exploiter les problèmes, de les discuter, de les reprendre et d’analyser les résultats avec l’ensemble des élèves.

Organisation pratique

Le Rallye mathématique transalpin est organisé selon quatre étapes :
• une épreuve d’entraînement, en décembre. La décision de participer au concours est alors prise conjointement par la classe et son professeur qui s’occupe de l’inscription et du financement.
• une première épreuve, en février, selon entente entre les professeurs concernés, titulaires et surveillants ;
• une deuxième épreuve en avril ;
• une finale, fin mai, confrontant les 10 classes d’un même niveau ayant obtenu les meilleurs scores dans les deux épreuves.

Le 25e RMT en Franche-Comté


-  Classes concernées.
Le RMT (25e année) s’adresse à toute l’académie de Besançon en 2016-2017. Toutes les classes de la sixième (niveau 6) à la quatrième (niveau 8) qui, d’un commun accord entre le professeur et les élèves, souhaitent participer, seront les bienvenues.
Pour les classes des écoles primaires, du CE2 (niveau 3) au CM2 (niveau 5), les professeur souhaitant proposer à leurs élèves de participer aux épreuves du RMT, pourront leur faire passer l’épreuve d’entraînement en décembre (à télécharger sur le Site d’inscription ) puis inscrire leur classe avant le 16 janvier avec l’accord de leur IEN. A l’issue des épreuves I et II, un classement sera établi pour les classes d’une même catégorie si elles sont assez nombreuses, mais une remise de prix aux gagnantes ne pourra pas être organisée cette année.


-  Frais de participation.
Le rallye est organisé par des enseignants bénévoles, avec le soutien de la Régionale de Franche-Comté de l’Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public (APMEP), association privée sans but lucratif. Les quelques frais de fonctionnement international et local du rallye nécessitent une contribution des classes participantes. Il est donc demandé pour chaque classe candidate de verser 10 €. Cette contribution est demandée par le professeur de la classe suite à son inscription sous la forme d’un virement ou chèque libellé à l’ordre de « La Régionale FC Ass Prof Mathématiques Ens Public », avec la mention « RMT ». Une facture sera établie pour l’établissement et un reçu est envoyé à la demande.

-  Inscription.
Pour inscrire une classe, il vous suffit d’aller sur le site d’inscription.

-  Réception des épreuves.
Les énoncés des problèmes seront disponibles en ligne pour les classes inscrites (cf. le calendrier 2016-2017) Il revient au professeur de la classe d’éditer les énoncés proposés et de les dupliquer en nombre suffisant pour que tous les élèves puissent y avoir accès pendant l’épreuve. Un jeu d’énoncés bien spécifié, munis du code de la classe (anonymat), servira de copies officielles pour que les élèves délégués par leurs pairs inscrivent recto-verso les réponses de la classe.

-  Dates et modalités des épreuves.
Les épreuves d’entraînement auront lieu entre le 28 novembre et le 16 décembre à une date fixée librement par les participants. Le professeur de la classe assurera la surveillance et l’évaluation des copies pour tirer les enseignements de l’expérimentation, aussi bien sur les méthodes de recherche propres aux élèves que sur les modalités d’organisation du travail collectif et sur la qualité des copies remises. La décision de participer au rallye sera alors prise conjointement par la classe et son professeur. Pour les épreuves de série I (du 6 au 17 février) et de série II (du 3 au 14 avril), la surveillance ne devra pas être effectuée par le professeur de la classe. En cas de difficulté pour organiser cette surveillance, il faudra prévenir dès que possible Madame Florence Falguères, coordinatrice académique. Les copies seront évaluées par une équipe académique, épaulée par tous les collègues intéressés qui se seront signalés comme volontaires pour cela.

-  Évaluation.
Chaque problème est évalué sur 4 points, tenant compte de la compréhension du problème, des éléments de réponses et de la qualité des explications ou justifications données par les élèves. Les scores obtenus par chaque classe seront disponibles en ligne quelques jours après l’évaluation. Pour les collèges, un classement académique par niveaux de classes sera établi à l’issue de la deuxième épreuve, en fonction des totaux des points obtenus à l’ensemble des problèmes aux deux épreuves et sera mis en ligne dans les plus brefs délais. Chaque classe concourante figurera dans ce classement par son code confidentiel.
Les copies devront être envoyées dès l’épreuve terminée à Christine Le Moal :

UFR ST, IREM de Besançon, RMT
Mme Christine Le Moal
Université de Franche Comté
25030 BESANÇON CEDEX

-  Finales.
Pour chacun des 3 niveaux 6, 7, 8, les dix classes ayant réalisé les totaux les plus élevés à l’ensemble des deux épreuves seront appelées à disputer la finale académique. L’épreuve finale se déroulera entre le 29 mai et le 2 juin, dans les mêmes conditions que les épreuves I et II. Sous réserve des autorisations administratives nécessaires et des possibilités financières, les classes gagnantes des collèges recevront leurs prix lors d’une réception le 28 juin à l’Université de Franche-Comté.


- Coordinateurs académiques

- Pour les collèges de l’académie de Besançon, vous pouvez vous adresser à Florence Falguères
florence.falgueres@ac-besancon.fr

- Pour les écoles primaires , vous pouvez vous adresser à Michel Henry ou Francine ATHIAS ou Christine Le MOAL
michel.henry@univ-fcomte.fr
francine.dubreucq@univ-fcomte.fr
famille-lemoal@sfr.fr

-  Contact ARMT :
Christine Le MOAL famille-lemoal@sfr.fr
Florence Falguères florence.falgueres@ac-besancon.fr

Site de l’ARMT : http://www.armtint.org/

-  Contact APMEP :
Michel Henry, michel.henry@univ-fcomte.fr
IREM, UFR ST, Université de Franche-Comté, 25030 BESANÇON Cedex

Site d’inscription.

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente