accueil
Rechercher sur le site : [Aide]
Accueil » L’association » Journées Nationales » 2014 Toulouse » CONFERENCES » Peut-on définir une esthétique des (...)

Retour

Peut-on définir une esthétique des mathématiques ?

Conférence D4. faite par Daniel Justens

Cette conférence a eu lieu le dimanche 19 octobre 2014 dans l’amphithéâtre de l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier.

Daniel JUSTENS est Agrégé de mathématique, actuaire et docteur en gestion. Nombreuses publications dans le domaine de l’actuariat (notamment l’ouvrage "théories actuarielles" aux éditions du Céfal et "Modèles mathématiques en gestion" aux éditions Cassini-Pôle). Intérêt pour la didactique des mathématiques : organisation de nombreux colloques et participation à plusieurs ouvrages collectifs. Dernier colloque en date (14 mars 2014) : "De l’esthétique à l’éthique par les mathématiques". Intérêt pour la bande dessinée : publication de deux ouvrages de références en tintinologie, à savoir "Tintin ketje de Bruxelles" et "HerGPS". Sans oublier la "Mathématique du chat de Geluck". Organisation du "Rallye mathématique de Bruxelles" (12 éditions) et de l’événement "Maths en rue" au centre de Bruxelles (3 éditions). Ouvrages en préparation : "Mathématiques des religions" et "Modèles MathéMatiques de Midam".

Résumé de la conférence

On peut légitimement se demander s’il est possible de concilier le domaine de la beauté, subjectif par excellence, et celui des mathématiques qui sublime l’objectivité ? Pour y répondre, il convient de proposer des réponses rationnelles à deux questions : "peut-on définir le beau ?" et "que sont les mathématiques ?". Il ne faut pas succomber à la tentation qui consiste à affirmer que le beau est culturel, qu’il dépend de l’époque, de l’histoire, qu’il est multiple et qu’il est impossible d’en donner une définition objective. Un autre piège à éviter est de sombrer dans le syndrome de Nostradamus, qui consiste à proposer des définitions tellement floues qu’on peut leur attribuer n’importe quel contenu. Il faut agir en scientifique et opter pour des définitions sans équivoque et sans interprétations multiples.


 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente