Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Dans nos classes » Plaidoyer pour une pratique de la (...)
  APMEP   Plaidoyer pour une pratique de la décomposition des nombres et du calcul à l’envers

Article du bulletin 485

Adhérer ou faire un don

Éric Trouillot

Résumé de l’article

Le dénombrement par comptage se transmet de génération en génération. Mais le comptage ne garantit pas l’accès au concept de nombre. Plusieurs approches complémentaires sont nécessaires : le pointage des objets accompagné de la récitation de la comptine numérique, l’utilisation de collections témoins (doigts, cartes, etc.), mais surtout la pratique de la décomposition du nombre obtenu. Cette pratique de décomposition doit être prolongée en primaire et au collège sous la forme de : "le compte est bon" et "le calcul à l’envers". _ Dans les programmes, on distingue le "calcul automatisé" et le "calcul réfléchi" qui est évolutif et qui donne un sens aux opérations, par le nécessaire choix réfléchi de l’enfant. Le calcul mental peut se pratiquer avec l’ardoise, en salle informatique avec le couple ordinateur-vidéoprojecteur ou sous forme de jeu qui peut être un véritable outil pédagogique.
L’auteur présente plusieurs coffrets de jeu : Numériplay pour la maternelle, Multiplay pour le primaire et le collège, Mathador jeu à 2, Trio, etc.
La combinaison de toutes ces pratiques permettra de donner aux élèves la maîtrise des fondamentaux en calcul mental, nécessaire pour rentrer avec plus d’aisance dans la résolution de problèmes et dans sa vie de futur citoyen.

Plan de l’article

  • Une des clés pour accéder au concept de nombres : la décomposition
  • Prolonger la pratique de la décomposition en primaire et au collège
  • Les pratiques
  • Et le jeu ?
  • Quelques exemples de jeux où la décomposition des nombres est très présente
  • Conclusion
  • Bibliographie

Lire l’article en ligne
Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente