Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Pourquoi et comment fait-on de (...)
  APMEP   Pourquoi et comment fait-on de la

Article du bulletin 466

Adhérer ou faire un don

Meyer Yves

Résumé de l’article

Yves Meyer nous raconte son parcours de lycéen et de chercheur. Adolescent révolté, l’auteur avait décidé de découvrir la vérité par lui-même. Il a cherché seul son sujet de thèse pour s’apercevoir qu’il était traité simultanément à Chicago. L’âge mûr l’a amené à accepter d’être le disciple du mathématicien Alberto Calderön, puis du physicien Alexandre Grossman, grâce auquel (allié à Jean Morlet) il a perçu l’unité des sciences, alors que Bourbaki avait élargi le fossé avec la physique. L’auteur a alors découvert les capacités divinatoires des mathématiques, dont a plusieurs fois bénéficié la physique. Si les mathématiques n’ont pas comme application directe l’allègement de la peine des hommes, elle y contribue comme par exemple grâce aux nouvelles méthodes de traitement de l’image qui s’appliquent à l’imagerie médicale. Mais le chercheur reconnaît que ce qu’"il attend de son travail de mathématicien est de retrouver le mélange de peur, d’excitation et de joie qu’un enfant ressent en cherchant le trésor enfoui dans l’île mystérieuse."

Plan de l’article

  • Introduction
  • 1. Mathématiques, révoltes et libertés
  • 2. La recherche en mathématiques
  • 3. Alberto Calderón
  • 4. Les mathématiques et la connaissance scientifique
  • 5. Les mathématiques et la peine des hommes

- Lire l’article en ligne
- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente