Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Présentation du dossier
  APMEP   Présentation du dossier

Article du bulletin 509

Adhérer ou faire un don

Annie Michel-Pajus

Une récente Table Ronde qui clôturait la Semaine des Mathématiques, avait pour thème « L’école peut-elle faire aimer les mathématiques ? ». Étrange question … mais il est vrai qu’elle peut se poser pour certains élèves. Parmi les bonnes idées, les collègues ont mis en valeur l’« enrobage » des objets d’enseignement, dans une histoire, une énigme, etc. Ce souci ne date pas d’hier puisque Lucrèce, l’un des premiers vulgarisateurs scientifiques, écrivait déjà au 1er siècle : « Le médecin veut-il faire boire aux enfants l’absinthe amère ? Il commence par enduire les bords du vase d’un miel pur et doré. » [1]

Pour dénicher ces idées d’enrobage autour de soi, il faut s’armer d’un regard aigu, de beaucoup de curiosité, et piocher dans toutes les ressources culturelles. C’est pourquoi ce premier dossier sur le thème « Art et mathématiques » vous propose quelques exemples issus du goût très ancien de l’espèce humaine pour agrémenter son environnement et exprimer son sens de l’harmonie.

Alléchés par ces douceurs, les élèves sont conduits à une véritable activité scientifique : questionnement, recherche d’un modèle mathématique, examen de l’adéquation du modèle à la réalité – et aussi activité artistique, quand ils reprennent l’idée de l’artiste pour des créations personnelles.

Au passage, ainsi que leurs parents peut-être, ils constatent aussi que les mathématiques sont enracinées dans l’histoire, étroitement liées aux autres expressions culturelles. Ils enrichissent leur propre culture, développent des compétences variées et trouvent dans une activité différente, généralement pratiquée en groupe, une opportunité de faire valoir d’autres capacités.

L’article d’Hervé Lehning propose le point de vue de l’artiste (doublé d’un mathématicien !). Vous pourrez l’utiliser en interdisciplinarité avec le professeur d’Arts Plastiques, ou lancer un concours de photos illustrant les théorèmes du cours.

Ceux de François Drouin et Stéphane Robert utilisent les constructions géométriques, et mettent en valeur le terroir local. Celui de Stéphane permet de joindre la littérature, l’histoire et l’architecture.

Le premier article de Bernard Parzysz fait surgir d’une mosaïque histoire, suites de nombres et constructions géométriques.

Enfin, peut-être en interdisciplinarité avec le professeur de musique, un deuxième article de Bernard Parzyz vous apprendra tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans oser le demander sur la musique heptatonique et dodécaphonique !

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)

[1] De rerum natura (De la nature des choses) Chant IV.


 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente