Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Dans nos classes » Quelques interrogations à propos du (...)
  APMEP   Quelques interrogations à propos du « tableau de signes ».

Article du bulletin 474

Adhérer ou faire un don

- 3 février 2010 -

Dominique Gaud
pour l’équipe de l’IREM de Poitiers.

On lit dans le programme de Seconde en vigueur à la rentrée 2000 :
Utiliser un tableau de signes pour résoudre une inéquation ou déterminer le signe d’une fonction.
C’est la première fois que l’expression « tableau de signes » apparaît dans le libellé d’un programme.

Les difficultés des élèves, mises en évidence notamment par EVAPM, nous ont conduits à nous interroger sur le statut de cet objet « tableau de signes » et sur les mécanismes qui ont motivé son introduction dans l’enseignement secondaire. [1], mené dans la cadre d’une recherche INRP-ADIREM [2]nous a amenés à une réflexion sur les écueils de la transposition didactique.

Lire l'article dans son intégralité


[1] Ce travail coordonné par Maryse Cheymol, Dominique Gaud (dom.gaud@wanadoo.fr), Jean-Paul Guichard, Loïc Jussiaume, Claude Robin. Louis-Marie Bonneval a également contribué au présent article

[2] Faire des maths en classe ? INRP-ADIREM, 2003. Il a aussi été le thème d’un atelier aux Journées de Clermont 2000


 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente