Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Quels problèmes pour le grand public (...)
  APMEP   Quels problèmes pour le grand public ?

Article du bulletin 453

Adhérer ou faire un don

Élisabeth Busser

Résumé

Dans cet article, l’auteur nous fait partager son expérience de "chroniqueur mathématique" dans diverses publications : en collaboration avec Gilbert Cohen, elle tient une rubrique mensuelle de mathématiques dans la "Recherche" et fournit chaque semaine la rubrique "Affaire de logique" du journal "le Monde".
Le "grand public" est constitué d’initiés, curieux de mathématiques, d’amateurs, et d’occasionnels. L’entrée la plus facile dans le monde mathématique est le jeu, mais la culture mathématique intéresse davantage les initiés. Les champs qu’on peut couvrir sont la logique, les problèmes numériques, les jeux sur une figure, les graphes et algorithmes, les curiosités et paradoxes. L’auteur donne des exemples de chaque type de problème, avec leur ligne directrice. Les problèmes à deux "vitesses" visent un plus large éventail de lecteurs. Faire découvrir une stratégie de jeu peut amener le lecteur à résoudre des problèmes inattendus. Mais c’est le jeu mathématique qui aura le dernier mot, en montrant que les mathématiques ne sont pas que l’art du calcul, mais qu’on peut aussi y prendre du plaisir.

Plan de l’article

  • Qu’est-ce que le « grand public » ?
  • Les problèmes et leurs limites
    • – Tout d’abord, quelles entrées choisir ?
    • – Qu’appelle-t-on « problème ludique » ?
    • – Quelles catégories de problèmes présenter ?
    • – Quels grands principes peut-on mettre en jeu ?
  • Transgresser les tabous
  • Bibliographie

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Catherine Ranson)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente