Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les éditoriaux » Roger Crépin
  APMEP   Roger Crépin

Article du bulletin 505

Rémi DUVERT

Roger Crépin, né le 15 décembre 1925, est un enfant de la campagne. Son instituteur l’a conduit lui-même à l’école primaire Supérieure (EpS) de Saint-Aignan (Loir-et-Cher). il a été élève à l’école normale de Châteauroux (indre), puis au Lycée Jean Giraudoux de cette même ville où il a passé le baccalauréat Mathématiques élémentaires. il s’est inscrit à la Faculté de poitiers pour préparer la licence tout en exerçant l’enseignement qu’il devait à l’état. il n’a exercé les fonctions d’instituteur que 15 jours. En 1948, il a été nommé au Collège du Blanc (indre) ; en 1949, au Collège d’Argenton-sur-Creuse (indre) où sa future épouse enseignait les Lettres.

Après un passage dans l’Enseignement Technique, il achève sa licence et passe le CAPES. il est détaché à l’école normale de Châteauroux, ville où il vécut treize ans.
Il a tenté de se présenter à l’agrégation de mathématiques, mais l’enterrement de sa grand-mère lui a fait abandonner les épreuves.

En 1965, le couple est nommé à Limoges (Haute-Vienne). Roger prend ses fonctions à l’école normale d’institutrices, surtout en qualité de professeur de pédagogie. Ensuite, il est inspecteur pédagogique des écoles primaires et des Collèges, jusqu’à sa retraite.

Il s’est impliqué dans la défense des droits des femmes, essentiellement dans les études et carrières scientifiques, au sein de « Femmes et Mathématiques » et de « pour une éducation non sexiste ». En 2010, il a rédigé pour le centenaire de l’ApMEp un article intitulé « inégalités par la mathématique ».

Il militait aussi pour la laïcité, pour l’école ; il était membre de la Fédération de la Haute-Vienne de la Libre pensée.

Il a fait partie de la COPIRELEM (Commission permanente des IREM sur l’enseignement élémentaire), de la Commission inter-IREM du premier Cycle, des Ateliers de pédagogie qui créaient des films pédagogiques pour le CNDP (Centre national de Documentation Pédagogique). Entre 1970 et 1981, il a cosigné une vingtaine de manuels scolaires pour MnEMOSYnE (CNDP).

Il adhère à l’APMEP en 1957. De 1969 à 1972, il a été Vice-président, chargé de l’Enseignement élémentaire. puis de 1975 à 1978, il a été Secrétaire chargé des Régionales. il a fait partie du Groupe de Travail MOTS dès sa fondation et jusqu’à ses dernières réunions ; nous avons apprécié sa verve et son bon sens. il était notre ami.

Il s’est éteint le 5 janvier 2013, victime d’un AVC.

Jean CAPROn - Louis DUVERT - Jacques LECOQ
(Groupe de Travail MOTS)

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente