Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les dossiers » Une réforme exemplaire de l’enseignement
  APMEP   Une réforme exemplaire de l’enseignement des mathématiques en Allemagne : la réforme de Meran en 1905

Article du bulletin 447

Adhérer ou faire un don

Katja Krüger

Résumé de l’article

Au début du XX° siècle, à peu près en même temps qu’en France, une profonde réforme a eu lieu en Allemagne, la réforme de Méran -inspirée par Klein- qui introduisait dans l’enseignement secondaire l’étude des fonctions et du calcul différentiel et intégral, avec d’importantes conséquences sur le parcours des lycéens. Le concept de fonction se situe aujourd’hui au centre des premiers niveaux de l’enseignement secondaire, et pas seulement en Allemagne. Si la réforme de Méran avait pour premier objectif "l’éducation à une pensée fonctionnelle", on constate une autre réalité, La réforme de Méran eut peu d’influence sur les pratiques scolaires. Ceci est précisé dans deux exemples concrets tirés de l’enseignement effectif des mathématiques de cette époque. En conclusion, quelle leçon peut-on en tirer pour l’enseignement actuel des mathématiques ?

Plan de l’article

  • Introduction
  • 1 L’influence française sur la réforme de Meran
  • 2 Le programme de Meran de 1905 : sommet de la réforme de l’enseignement des mathématiques en Allemagne
  • 3. Concentration des matières à enseigner et flexibilité des relations fonctionnelles
  • 4. Deux exemples tirés de l’enseignement au lycée
  • 5. L’aspect cinématique tombe dans l’oubli
  • 6. Que signifie la pensée fonctionnelle pour l’enseignement actuel des mathématiques ?
  • Bibliographie

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente