Actualités

Suite à la présentation de la réforme du lycée et du baccalauréat
Le projet présenté par Jean-Michel Blanquer le 14 février 2018 pour le baccalauréat général ne résout pas le déséquilibre actuel entre les filières en ce qui concerne les enseignements scientifiques, dont les mathématiques.
Mercredi 3 octobre 2018, l'APMEP et la CFEM ont été reçues au Ministère par des membres du Conseil Supérieur des Programmes (CSP) et des GEPP (groupe d’experts pour les programmes) au sujet des projets de programmes de mathématiques pour la seconde générale et technologique et première générale.
Le point (décembre2018)
Vous trouverez dans cet article les contributions de l'APMEP et de ses partenaires dans le débat actuel sur la réforme du Lycée d'Enseignement Général et Technologique (LEGT) et du bac...
Lisez et signer la pétition
initiée par l'UdPPC. Celle-ci reprend les revendications portées par la lettre commune du 13 mars envoyée au Ministre.
Paris, le 29 janvier 2018
L'APMEP s'est associée à 12 associations de professeurs spécialistes qui alertent depuis plus d'un mois sur une réforme qui doit être pensée en totalité. La réforme proposée ne prend pas la mesure du nécessaire développement d'un enseignement scientifique en général et mathématique en particulier.
Note de synthèse de l’APMEP
en réponse aux questions posées par la mission pour préparer l'audition du 1 décembre 2017
L'APMEP a envoyé le 12 juin 2018, au groupe de mathématiques de l'Inspection générale, un texte de réflexions sur les futurs programmes pour le LEGT.
le 13 mars 2018
rédigée par l'APMEP et 12 associations et sociétés savantes scientifiques
élaboré par la DEPP
Un document d’information est en cours de préparation et sera très prochainement mis en ligne.
Afin de préparer le rendez-vous de représentants de l'APMEP avec des représentants du CSP, le bureau a sollicité la commission LEGT et a rédigé le texte suivant.
Une infographie présentant le nouveau Baccalauréat 2021 vient d’être distribuée à la communauté éducative ainsi qu’aux élèves et parents. L'APMEP s'interroge sur les conséquences de ce texte...
Associer les mathématiques et les SES ne sera plus obligatoire dans le nouveau lycée : un défaut de formation et un risque pour la poursuite d’étude.
du bureau national de l’APMEP (décembre 2016)
Les enquêtes se suivent et, sans surprise, se ressemblent. L’APMEP est certes consciente du caractère relatif des évaluations internationales qui prennent très peu en compte les différences linguistiques, sociologiques et de politique éducative des pays qui y participent.
Pour clôturer la semaine des mathématiques.
Samedi 22 mars de 14 h 30 à 23 h. Pour télécharger le programme et une invitation,
un fim d’Olivier Peyon
Le film a obtenu le Prix d'Alembert attribué par la SMF
Des mesures bienvenues
Depuis début décembre, de nombreuses voix de la communauté mathématique ont exprimé leur satisfaction devant le texte proposé par la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, concernant une « stratégie mathématiques ». Il est vrai que ce texte nous ressemble. Et l’on peut penser que les nombreuses rencontres que les conseillers du ministre ont eues avec divers représentants de la communauté mathématique sous l’égide de la CFEM ne sont pas étrangères à la prise en compte de certaines revendications importantes.
Communiqué du Bureau National
S’il existe un point commun à chaque réforme, c’est d’avoir son lot de doutes, d’incertitudes et d’interrogations. Celle-ci ne déroge pas à cette règle, d’autant plus qu’elle est porteuse d’une ambition nouvelle : celle d’une refondation de l’école de la République.
Communiqué du Bureau National du 21 mai 2016
L’APMEP regrette l’incohérence du ministère dans ses choix, encourageant d’un côté dans un plan ambitieux le travail commun de toutes les composantes de la communauté mathématique, tout en réduisant de l’autre
13 - 14 mars 2015
Lieu : les conférences se dérouleront sur le site Paris Rive Gauche de l'Université Paris Diderot, bâtiment Sophie Germain , 75013 Paris

Pages 1 | 2 | 3