L’APMEP s’exprime

Le système éducatif français a l’ambition de donner une place centrale à la neutralité de l’évaluation des élèves par l’égalité de traitement, notamment lors des examens et des concours.
Au cœur de la réforme du lycée : la déstructuration des filières et le choix des élèves pour leurs enseignements majeurs. Ne plus enfermer les jeunes dans des cases, donner une place aux profils associant des matières non connexes à priori, permettre une plus grande hétérogénéité dans les groupes : quels changements attrayants !
La toute nouvelle Association pour une Orientation Raisonnée vers l’Enseignement supérieur Scientifique annonce à partir de 2021-2022 la création d’une évaluation des connaissances mathématiques pour les élèves de Terminale Générale suivant la spécialité Mathématiques.