L’APMEP s’exprime

Point d’étape
L'enquête était ouverte en ligne, de juillet à décembre 2021, et s'adressait à tous les enseignants de mathématiques adhérents ou non.
Depuis cinq ans, la communication du ministère est basée sur « l’école de la confiance ». Pourtant force est de constater qu’année après année les mesures prises ont fait contre elles l’unanimité des acteurs de l’éducation.
À quoi sert le lycée ? Pour la voie professionnelle, la réponse est claire : elle professionnalise. Mais la voie générale, quel est son rôle ?
Le Parcours Préparatoire au Professorat des Écoles est un parcours de licence qui s’appuie sur un partenariat fondé sur l’alternance lycée/université avec une universitarisation progressive (25 % en L1, 50 % en L2 et 75 % en L3).
La toute nouvelle Association pour une Orientation Raisonnée vers l’Enseignement supérieur Scientifique annonce à partir de 2021-2022 la création d’une évaluation des connaissances mathématiques pour les élèves de Terminale Générale suivant la spécialité Mathématiques.
Les collègues qui enseignent en Lycée Général et Technologique se penchent en cette période sur l’élaboration du « projet d’évaluation des apprentissages et acquis des élèves » de leur établissement.
Le système éducatif français a l’ambition de donner une place centrale à la neutralité de l’évaluation des élèves par l’égalité de traitement, notamment lors des examens et des concours.
Au cœur de la réforme du lycée : la déstructuration des filières et le choix des élèves pour leurs enseignements majeurs. Ne plus enfermer les jeunes dans des cases, donner une place aux profils associant des matières non connexes à priori, permettre une plus grande hétérogénéité dans les groupes : quels changements attrayants !