ADa2 : Le Nombre d’Or : tracés avec la corde à 13 noeuds

VINCENT Robert

Guy Juge

PDF - 54.4 ko
ADa2

Au Moyen Age les bâtisseurs employaient cette corde pour bâtir cathédrales et édifices romans qui font l’admiration de tous, de nos jours. Contenus : tracés réalisés avec la corde à noeuds(12 intervalles-13 noeuds) et vérification de l’approximation obtenue par l’utilisation de la trigonométrie et les formules simples de de la géométrie analytique (limitées à l’intersection de droite et de cercle), tracés du triangle 3-4-5 permettant de déterminer l’angle droit, de cercle, d’arc de cercle, de carré, de rectangle d’or (deux méthodes), du partage d’un segment en moyenne et extrême raison (valeur de Phi), du triangle sublime (rapport côté/base), détermination du nombre d’or par le tracé d’un triangle rectangle isocèle, puis par le triangle équilatéral, d’un carré inscrit dans un cercle donné, d’un octogone inscrit dans un cercle donné, d’un décagone inscrit dans un cercle donné, d’un heptagone inscrit dans un cercle donné, d’un dodécagone inscrit dans un cercle donné, tracé permettant la duplication du cube, etc... La plupart de ces constructions sont tirées du livre "Géométrie du compas de L. Mascheroni", ou des tracés inédits de l’auteur. Matériel nécessaire : règle et compas.