ADa24 : Flou ou net ? Une mise au point s’impose. La profondeur de champ en photographie

HONOREZ Laurent

Guy Juge

La notion de profondeur de champ est un domaine familier à de nombreux photographes qui s’appliquent à respecter des règles empiriques pour déterminer les plans qui seront nets et flous sur leurs épreuves. Pour un physicien, la réponse à cette question est évidente : les règles élémentaires d’optique permettent d’affirmer qu’il n’existerait qu’un seul plan net ! Mais qui a déjà photographié par exemple un enfant sait qu’une photo où seul le bout du nez serait net ne serait pas très agréable à regarder... La tolérance de l’œil humain nous permet heureusement d’approfondir la zone de netteté : c’est ce que l’on appelle la profondeur de champ. Les méthodes de calcul de cette profondeur de champ sont cependant peu connues. Nous allons dès lors montrer comment se détermine exactement la PDC d’une photo. Nous montrerons aussi en quoi le flou de PDC est visuellement important et pourquoi ce flou manque cruellement en photographie numérique.