487

Compter nos ancêtres en base 2

Résumé de l’article

Le système de codage adopté par les généalogistes s’apparente à la numération binaire. Ils parlent du numéro Sosa d’un ancêtre, du nom de Jeronimo Sosa qui l’a fait connaître dans sa « Noticia de la gran casa de los marqueses de Villafranca ». Le père et la mère de l’individu de numéro n reçoivent les numéros 2n et 2n+1, donc les pairs sont masculins, les pairs féminins. Les généalogistes numérotent aussi les générations. Ecrit en base 2, on passe d’une génération à la suivante en ajoutant à droite 0 ou 1. Si D descend de A de 2 voies différentes, il reçoit 2 numéros Sosa différents. Il est aussi question de lignée, des ascendants d’un individu de l’arbre, et de changement d’origine. Ce thème est source d’exercices, adaptables à plusieurs niveaux, de la 6ième à la terminale. L’auteur en présente quelques uns avec leurs corrigés.

Plan de l’article

  • 1. Le principe
  • 2. Quelques questions élémentaires
  • 3. Sous-arbres
  • Conclusion
  • Annexe

Lire l’article en ligne
Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP