453

DES PROBLÈMES POUR LE CYCLE 3 Les Maths, un outil pour comprendre le Monde

par Michèle POMME et
Dominique VALENTIN. Éd. Hatier.

Brochure en A4, clairement présentée, aérée,
avec dessins, de 176 pages dont 5 de « présentation  » (utile), 4 de table de matières
détaillée
, 130 de « fiches » avec « photocopies autorisées pour une classe seulement »,
34 de corrigés et une de bibliographie.
N° ISBN : 2-218-73511-3.

Les fiches proposent des situations essentiellement tirées de la vie courante ou de préoccupations accessibles et intéressantes.
Chacune est présentée (ainsi pour le fonctionnement du cœur, la mortalité sur les
routes, les familles, les piscines olympiques,
la croissance des enfants, …), puis suivie de
questions.
J’indique entre parenthèses le nombre de
situations, puis le nombre de pages pour chacun des thèmes :

– Nos amies les bêtes (21 ; 13)
– Voyages dans le temps et l’espace (21 ; 18)
– Notre planète (15 ; 12)
– Corps à corps (32 ; 26)
– Une minute (16 ; 8)
– Histoires de familles, familles d’histoires
(7 ; 10)
– Sports et loisirs (52 ; 25)
Qui cherche trouve (30 ; 18), avec, ici,
« des situations de recherche qui ressemblent
à des énigmes et ne relèvent pas de la vie
quotidienne ».

La TABLE DES MATIÈRES indique, pour
chaque situation, le type de nombres (entiers,
complexes, décimaux, fractions, grands
nombres), le type de calculs (d’opération ;
proportionnalité, pourcentages ; comparaison), les autres « contenus » éventuels
(ordres de grandeur, vitesse, logique,
tableaux, etc.).

DES ÉTOILES (de 1 à 3) indiquent l’ordre
présumé de difficulté. DES COUPS DE
POUCE
(assez rares, sauf pour le « Qui
cherche trouve ») peuvent aider. Disposés en
bas de page, ils peuvent être ou non distribués aux élèves.

J’AI LU avec intérêt les situations proposées et leur adéquation aux questions, bien
faite. Elles sont toutes aisément exploitables
et devraient plaire aux élèves, en les incitant
agréablement à la mise en jeu des mathématiques correspondantes.
Un livre, donc, à conseiller vivement… !

Pour le plaisir, j’indique trois exercices du
« Qui cherche trouve »
 :
le second (une étoile) : « M. et Mme Sapin
ont reçu une boîte de chocolats pour Noël.
Elle contenait 20 chocolats. Chacun des
membres de la famille en a mangé trois, sauf
Jonathan qui n’en a pris que deux. Combien
Jonathan a-t-il de frères et sœurs ? »
un « deux étoiles » : « Quel est le plus
grand nombre impair de huit chiffres dont la
somme des chiffres est égale à quarante ?
Maxime a trouvé que c’était 55 555 555,
mais je ne suis pas d’accord avec lui. Qu’en
penses-tu ? »
un « trois étoiles », sans coup de pouce :
« Dans ce pays […], en moyenne trois
hommes boivent trois litres de thé en trois
jours alors que deux femmes boivent deux
litres de thé en deux jours. Qui boit le plus de
thé par jour : les hommes ou les femmes ? »
À signaler qu’un exercice de dénombrement
de cette série s’agrémente d’un « coup de
pouce
 » qui indique et valorise la « méthode
de Gauss » d’addition d’entiers successifs…

J’OUBLIAIS : autant qu’agréable, l’ouvrage est fort instructif ! Une superbe
interdisciplinarité !

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP