505

Du bon usage d’un intervalle de fluctuation

Philippe Dutarte [1]

« L’éducation à l’aléatoire [...] devrait avoir pour but
fondamental la prise de conscience que toute décision
s’accompagne d’un risque, mais que ce risque peut être
évalué. »
Norbert Meusnier
Sur l’histoire de l’enseignement des
probabilités et des statistiques

dans Histoire de
probabilités et de statistiques

Ellipse 2004.

Résumé de l’article

Trois formes d’intervalles de fluctuation apparaissent dans les programmes, en seconde, première et terminale. L’essentiel est d’initier à l’évaluation du risque dans la prise de décision. Après un détour par l’histoire de ces notions, l’auteur envisage des situations d’utilisation au lycée de ce concept d’intervalle, puis définit la représentativité d’un échantillon et la prise de décision dans un contexte unilatéral.
Cet enseignement est aussi un préliminaire à l’investigation de la notion d’intervalle de confiance.
En résumé, toute décision s’accompagne d’un risque, mais ce risque peut être évalué. Et l’enseignement de ces notions doit s’appuyer sur des problèmes concrets.

Plan de l’article

  • Introduction
  • 1. Ce que nous apprend l’histoire
  • 2. Prise de décision dans un contexte bilatéral
  • 3. Représentativité d’un échantillon
  • 4. Prise de décision dans un contexte unilatéral
  • Conclusion
  • Références

Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

Notes

[1IA-IPR de mathématiques, philippe.dutarte@ac-creteil.fr

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP