Adhérer ou faire un don

ÉVARISTE ÉCOLE

par Jean Fromentin et Nicole Toussaint. Coédition avec Kangourou-ACL-Éd.

88 fiches de travail (soit 176 pages), détachées, photocopiables et une minibrochure explicative de 8 pages, le tout en A4, sous chemise à rabats.

Très belle présentation avec, de plus, trois fiches de réseaux. Deux INDEX (thèmes ; notions).

ISBN : 2-912846-52-8.

Prix public 12 €. Prix adhérent et professeur des écoles : 8 €.

• Cette brochure prolonge les ÉVARISTE 1 (Brochure APMEP no 98) et ÉVARISTE 2 (no 132), présentées sur le site APMEP, dans Publimath, sommairement dans la plaquette « Visages 2006-2007 de l’APMEP » en sa page 43, plus longuement, pour Évariste 2, dans le Bulletin Vert no 431, pages 842-846.

• Elle est issue d’un choix de problèmes parmi une quinzaine de compétitions (rallyes, tournois, Kangourou, …).

• LA MINI-BROCHURE de huit pages situe d’abord les intentions des auteurs : ne pas laisser se perdre des « bijoux », problèmes « à la fois “ résistants ” et maîtrisables ». Elle fait une mise au point, relative aux « problèmes pour chercher », qui reprend le document officiel « d’accompagnement » « Des solutions personnelles vers les solutions expertes ». On y retrouve les idées qui, sur les prises d’initiative, les narrations de recherche, les huit moments d’une activité scientifique (cf. Visages 2006-2007, page 14), sont chères à l’APMEP.

Mais « Pourquoi des “ problèmes pour chercher ” à l’école primaire ? ».

Cinq objectifs sont alors dégagés : capacités à faire face à de l’inédit, à prendre conscience de la puissance de ses connaissances, à argumenter et à débattre ; valorisation des comportements de base ; aptitude au travail en commun.

Les auteurs proposent des « modalités de mise en œuvre du “ problème pour chercher ” ». Elles sont nombreuses et intéressantes.

Enfin Jean Fromentin et Nicole Toussaint présentent leurs fiches et préconisent des modes d’emploi, par exemple avec rétroprojecteur. Le pourquoi des fiches-annexes et leur usage sont ensuite explicités.

Cette brochure se clôt par DEUX INDEX :
- Index par thèmes : numérique, mesure, géométrie, espace, pavage (pour le cycle 3), dénombrement, logique, recherche (cycle 3). Chacun relève d’une icône mise en tête de l’énoncé du problème. D’où un repérage instantané.
- Index par notions (numération, addition, …, symétrie, …) : 18 pour le cycle 2 et 22 pour le cycle 3. Le « sens des opérations » figure au cycle 2. Pour le cycle 3 apparaissent, en plus des autres notions du cycle 2, la division euclidienne, les multiples-diviseurs, les fractions, la proportionnalité, l’ordre de grandeur, le périmètre et l’aire, le rectangle, la relation d’ordre. Seize problèmes du cycle 2 sont « sans notion particulière » ainsi que vingt-six (les derniers) du cycle 3.

• LES FICHES SONT RECTO-VERSO :

- AU RECTO, les énoncés de problèmes : deux par page pour le cycle 2, trois pour le cycle 3. – 60 problèmes (et 26 fiches-annexes) pour le cycle 2. – 120 problèmes (et 36 fiches-annexes) pour le cycle 3.
- AU VERSO, les réponses, des coups de pouce, des indications de prolongements.

• CET OUVRAGE ME SEMBLE RÉPONDRE PARFAITEMENT aux beaux objectifs soulignés dans les pages 2 et 3 de sa brochure explicative. Bien choisis, les énoncés couvrent le champ des connaissances de l’école élémentaire. Attrayants, ils seront aussi largement utiles en Sixième, où ces connaissances sont si mal assurées, voire en Cinquième. D’autant que la forme des énoncés les rend adaptables à des publics très divers.

Cet Évariste École a les mérites de ses aînés lesquels ont été et sont toujours TRÈS appréciés. Ils permettent des activités mathématiques agréables qui, en mettant en jeu les comportements fondamentaux, contribuent à une solide formation de nos élèves.

Il reste aux enseignants à valoriser, en ces activités de recherche, tous les essais, à les rendre peu à peu plus méthodiques, à faire progresser par des débats … et à ancrer le mieux possible, en chaque élève, le fruit de ces efforts.

Merci à Nicole et à Jean pour ce si remarquable ouvrage mis à notre disposition. Étant donné sa faible implantation chez les professeurs des écoles, l’APMEP espère qu’il sera proposé à ces enseignants par tous les canaux possibles… Il serait dommage que pareil ouvrage soit sous-utilisé !

À chacun de nous de s’investir dans sa diffusion. D’avance, merci à tous

Henri BAREIL