Editorial

Laure Étevez

- 18 février 2018 -

Alice Ernoult
Présidente de l’APMEP


De la maternelle à l’université, enseigner les mathématiques est un métier passionnant, avec ses côtés enthousiasmants mais aussi sa part de difficulté. Passionnant parce qu’il s’agit de permettre à nos élèves d’accéder à des concepts abstraits et pourtant ancrés dans le réel, de se poser des questions (et de tenter d’y répondre), de construire des raisonnements sûrs… quelle satisfaction de voir dans leurs yeux la fierté d’avoir dépassé une difficulté ou résolu un problème ! Cependant, nous rencontrons tous aussi des moments où nous nous sentons pris en défaut, où les idées nous manquent pour mieux gérer nos classes ou préparer nos cours. Par peur d’être jugés, ou ne sachant pas vers qui nous tourner, nous pouvons ressentir une grande solitude face à ces situations. Qui de mieux placés que des collègues pour nous comprendre, nous conseiller, nous accompagner ? Nous pouvons aussi connaître des moments de découragement quand nous ne trouvons pas le soutien nécessaire pour mener à bien certains projets.

De nombreux adhérents témoignent régulièrement du rôle que joue l’APMEP dans leur quotidien professionnel. Ce peut être par des rencontres avec d’autres adhérents, au sein de leur régionale ou lors des journées nationales par exemple. Les occasions sont nombreuses d’échanger autour de questions pédagogiques, didactiques ou mathématiques, chacun apportant son lot d’expériences et de questions, professeur des écoles ou enseignant-chercheur, professeur en classe préparatoire ou en lycée professionnel, au collège ou au lycée général et technologique. Ce peut être aussi par l’utilisation de ressources produites par des équipes au sein de l’association et disponibles sur le site apmep.fr.

Adhérer à l’APMEP, c’est enrichir son environnement professionnel, pouvoir exprimer ses doutes sans avoir peur d’être jugé, partager son expérience avec des collègues d’horizon très divers, mais aussi, pour ceux qui le souhaitent, participer à des projets, à des productions de ressources, à l’élaboration des positions de l’association… L’association ne vit que des cotisations de ses adhérents et de la vente de brochures, alors si vous voulez soutenir son fonctionnement n’hésitez pas à nous rejoindre et à parler de l’APMEP autour de vous !