Adhérer ou faire un don

Faire la classe au quotidien

Henri Bareil

No 406 – Septembre 2002 – des Cahiers pédagogiques (organe des C.R.D.P.). 10 rue de Chevreul. 75011 Paris.

Mél : cahier.peda@wanadoo.fr

72 pages en A4, fort bien présentées.

Le n° : 7,20 € . (Il y a 10 numéros par an, avec une offre de « premier abonnement » à 40 € au lieu de 56 €).

Prochains numéros :
n°407 : ZEP-REP, l’éducation prioritaire.
n°408 : Savoir, c’est pouvoir transférer.
n°409 : Expérimenter.
n°410 : Le sens de l’école.

Commande de publications : Cahiers pédagogiques. BP 72402. 44324 Nantes Cedex 3.

• Ce numéro s’ouvre sur sept pages « d’actualités » concernant l’Épreuve Anticipée de Français au Baccalauréat (fort ambitieuse), des appels à contribution, des comptes rendus, …

Suit l’essentiel : le DOSSIER, de 49 pages, « FAIRE LA CLASSE AU QUOTIDIEN », ouvert par une citation de Brecht : « Le beau, c’est de résoudre des difficultés… ».

Trois grandes rubriques :
1. « AVANT D’ENTRER EN CLASSE » : 5 textes, 10 pages dont quatre sur « l’invention de la classe » au long des derniers siècles.
2. « ÉLÈVES ET PROFESSEURS » : 13 pages, 14 textes d’enseignants (plus de très brefs textes d’élèves) pour « des conseils avant d’entrer en classe », des témoignages, …
3. « UNE PÉDAGOGIE AU LONG COURS » : 24 pages et 12 articles qui :
– interrogent : « Qu’est-ce qui me fait encore courir ? » ; « Les enseignants et le silence » ; « La voix est enrouée » ; …
– reconnaissent : « … avec ces enfants difficiles et en difficulté, plus que le contenu d’enseignement, c’est la manière d’enseigner qui serait décisive » (dans : « Choisir ceux de la perf ») ; ou encore « La parole ne sera par tagée que si on cesse l’hypocrisie de l’appel à la “ participation ” » (dans : « Mettre les élèves au travail », en un article qui redonne de la force à cette formule) ; …
– regrettent : « Conseils que j’aurais aimé qu’on me donne » ; …
– témoignent et proposent : « Tentatives pour aider les élèves à se motiver » (en commençant par … « ne pas démotiver » !) ; une pédagogie de « Situation-problème » (Texte : « Olympiades ») – très bien exposée – ; « Y a-t-il une vie après le cours magistral ? » (histoire d’une conversion…) ; « Plus je parle, moins ils travaillent », avec un joli paradoxe : « plus celui qui apprend est jeune, plus les situations peuvent être organisées de manière à permettre … d’atteindre les buts projetés avant d’avoir acquis les habiletés pour y parvenir » ; …

J’ai bien aimé un « prêt de note usurier » : « Je veux bien, dit un professeur à un élève, te prêter ce demi-point qui t’évitera le courroux de ta mère, mais tu devras m’en rembourser deux au prochain contrôle… ».

• Ce DOSSIER est suivi de : quatre pages où dix professeurs se décrivent eux-mêmes, quatre pages, en deux textes, sur l’écriture en maternelle, huit pages de comptes rendus de livres…

• Revenons au DOSSIER :
Chacun de nous réagira différemment selon les textes. Ainsi ai-je été surpris par l’un, et rebuté par un autre en son langage (« corps institué », « espace spéculaire », …). Mais tous sont en prise directe sur le quotidien des enseignants. L’ensemble est vivant, avec des textes alertes harmonieusement complémentaires (félicitations aux coordonnateurs !).

Voilà de quoi alimenter notre réflexion, donc aider notre pratique, quelle que soit notre discipline.

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)