Adhérer ou faire un don

Géométrie dans la rue : mesure d’un bâtiment avec les étudiants

Claude Archer

Résumé de l’article

"Mais, Monsieur, un triangle dans la rue, ce n’est pas la même chose que sur le papier". Cette remarque d’un étudiant mesure bien le fossé qu’il peut y avoir entre la géométrie en classe et sa signification pratique. Si un étudiant arrive à résoudre des triangles sur une feuille de 10 cm, ce n’est pas pour autant qu’une fois face à un bâtiment, il acceptera que sa méthode puisse lui donner sa hauteur réelle. Un triangle suspendu dans les airs à 30 mètres, inaccessible et dont on ne peut pas tracer les côtés à la craie, c’est effectivement de l’abstraction pure. Le défi relevé par les étudiants de l’Institut Cooremans à Bruxelles est le suivant : un géomètre professionnel prête son matériel et par équipes de cinq, ils doivent calculer la hauteur du paratonnerre de l’école. La base étant inaccessible, des triangulations seront nécessaires. L’article en fait le récit, suivi d’une réflexion sur l’enseignement par ce type de projet

Plan de l’article

  • Introduction
  • 1. Contexte pédagogique
  • 2. Premiers essais : de Thalès à Roméo et Juliette
  • 3. Le théodolite
  • 4. La méthode des géomètres de terrain
  • 5. De la théorie à la pratique
  • 6. Conclusions didactiques

- Lire l’article en ligne
- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)