Adhérer ou faire un don

Grand-mère et son nombre.

Marc Roux

- 31 mars 2009 -

par Stéphane FAVRE-BULLE.

Éditions Ellipses, 2008.

Bande dessinée en couleurs de 96 pages en 16,5 × 24,5.

ISBN 978-2-7298-4016-7.

Un lycéen (en Seconde ou Première), passe un week-end chez sa mamie, chercheuse en mathématiques retraitée mais active. Celle-ci, tout en préparant le thé ou en marchant dans les rues enneigées, lui raconte l’histoire des nombres, en quatre épisodes, eux-mêmes traités en BD :
- Naissance des nombres entiers naturels, où un homme préhistorique met en bijection six fruits, six dents et six poissons.
- Premiers systèmes de numération et premières écritures où un grec voleur, au lieu d’or, découvre un trésor … de connaissances.
- Les chiffres indo-arabes, où un sage, lassé de l’alliance du sabre et du goupillon, profite des croisades pour découvrir les mathématiques arabes.
- Familles de nombres, où la grand-mère initie son petit-fils aux différences entre entiers, rationnels, réels, complexes, …

Les dessins aquarellés sont lumineux, aérés, agréables à regarder, tout particulièrement les paysages enneigés ; la mamie est un vrai personnage de BD, sympathiquement caricatural : elle arbore la lettre p tatouée sur l’épaule, écoute du rock, porte des baskets, passe des nuits devant son ordinateur ; les mises en scène des différents retours en arrière sont, sinon très originales, du moins bien dans la lignée d’Astérix, par exemple.
Et les leçons d’histoire des maths sont fort bien résumées, jamais ennuyeuses, et néanmoins riches : on y cite Pythagore, Al-Khwarismi, Al- Kashi, Brahmagupta aussi bien que Gerbert d’Aurillac, Cantor ou Dedekind.

On peut se demander pourquoi l’auteur a inclus quatre pages d’une BD policière d’un autre dessinateur (Fred Collet), et ne pas être d’accord avec la représentation des rationnels par les barreaux d’une grille entre lesquels il y aurait les irrationnels (il y a aussi des rationnels entre deux rationnels quelconques !).

Cependant ce livre charmant est une excellente idée de cadeau pour un adolescent de l’âge du héros … que l’on lira soi-même, par-dessus son épaule, avec un grand plaisir.

Marc ROUX