Groupe de travail mathématiques et informatique de l’APMEP

Présentation mars 2021

L’informatique prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Nous avons tous (ou presque) un ordinateur dans le fond de notre poche et nos élèves ne peuvent presque plus vivre sans : « Maintenant, tenant en main le monde » [1].

La révolution informatique et les bouleversements sociaux, culturels, scientifiques et économiques qui en découlent, est comparable à celle de l’imprimerie avec en prime une diffusion aussi large que fulgurante.

À la trilogie Lire, Écrire, Compter, il faudrait rajouter Coder. Le but de l’apprentissage de l’informatique ne se résume bien évidemment pas à savoir coder, tout comme les mathématiques ne se résument pas à savoir compter ; cette science offre un moyen de s’exprimer, une façon de penser le monde, une nouvelle langue absconse pourtant ancrée dans notre quotidien.

Tout le monde n’a pas besoin de savoir comment fonctionne un lave-vaisselle pour l’utiliser. Aussi pourrions-nous considérer la science informatique comme un produit purement technique cantonné à son usage, dont l’apprentissage est utile aux seuls futurs experts. Le biais dans ce raisonnement, c’est qu’un lave-vaisselle ne soulève guère, pour la future citoyenne et le futur citoyen, de questions aussi fondamentales que celle du droit à une vie privée ou de la liberté d’expression, voire même celles des enjeux environnementaux.
Il paraît donc nécessaire (et maintenant urgent) de considérer l’enseignement de l’informatique et de ses différentes composantes, comme crucial.

Ce nouvel objet et sa récente introduction dans les programmes scolaires offre donc matière à réflexion, compte tenu de la jeunesse de cette science, de ses particularités et de sa didactique encore balbutiante.

Le groupe maths-info de l’APMEP travaille afin :

    • • de réunir des enseignants de divers horizons intéressés par l’enseignement de l’informatique
    • • d’alimenter les différents médias de l’APMEP
    • • de contribuer à dessiner les contours des conditions et contraintes de l’enseignement de l’informatique ;
    • • de proposer des ressources pour les enseignants

Cette réflexion peut se réaliser dans différents cadres : épistémologique (par exemple au travers du lien entre preuve, algorithme et programme), historique, philosophique (construction des objets ou existence des objets), didactique, pédagogique (contraintes, type d’enseignement) et technique.

Le groupe de travail est ouvert à toute personne curieuse de ce nouvel objet à enseigner, de la maternelle à l’université.

Les réunions du groupe ont lieu trois fois par an,
le soir des comités nationaux à 17h en visio ou en présentiel.
(Le 14 novembre 2020, le 20 mars 2021, et le 26 juin 2021)

   

Article mis en ligne par GC


[1] Michel Serres, "petite poucette", 2012