LE FRANÇAIS Laurent LAFFORGUE MÉDAILLÉ FIELDS 2002

En 1967, Robert Langlands, dans une longue lettre à notre grand théoricien des nombres André Weil, laisse présager que « les nombres entiers se comportent comme s’ils étaient une courbe […], une fonction correspondant à une fonction définie sur une courbe […] ». En travaillant sur cette hypothèse, Laurent Lafforgue, professeur à l’I.H.E.S., vient d’obtenir, à 36 ans, la médaille Fields. Il est le septième français ainsi couronné… Cela, qui place la France au second rang des médailles Fields, est tout à l’honneur de nos centres de recherche. On ne saurait oublier pour autant les difficultés rencontrées à un niveau moindre par un enseignement de mathématiques un peu trop méconnu : le vivier pourrait en souffrir…

En félicitant le lauréat, et ses pairs, l’APMEP n’en rappelle pas moins la nécessité d’une solide culture mathématique pour tous et en réclame les moyens…

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)