511

Le mystère Coriolis

par Alexandre
Moatti.

CNRS éditions, Collection « Le Banquet
scientifique
 ».

224 pages en 14 X 22. Prix : 25 €.

ISBN : 978 2 271 08077 6.

Il y a encore quelques années, tout licencié
de mathématiques connaissait la force de
Coriolis
qui apparaît comme terme complémentaire
dans le calcul de la dérivée seconde
d’un mouvement et qui explique la déviation
vers l’est dans notre hémisphère à fois du
pendule de Foucault et des cyclones.
Mais l’œuvre scientifique de Coriolis ne se
limite pas là et concerne aussi bien une théorie
du travail et de la force vive, l’étude du
roulage sur une route qu’une analyse des
coups au billard.

Coriolis joue aussi un rôle important dans
l’organisation et les programmes de l’enseignement
des mathématiques et de la mécanique
appliquée dans les écoles
Polytechnique, des Ponts et Chaussées et
Centrale et il s’y confronte aux plus grands
savants français de la première moitié du
XIX° siècle.
Il faut donc remercier Alexandre Moatti, lui-même
ingénieur en chef des Mines, d’avoir
consacré ses recherches couronnées par un
doctorat d’histoire des sciences sur ce personnage
et de publier ce livre à l’intention
d’un vaste public.

L’ouvrage est divisé en six parties :

  • I) Naissance d’une vocation scientifique.
  • II) 1817-1829 : Enseignement en mathématiques et recherches en théorie des machines.
  • III) 1830 : La reconnaissance scientifique au
    sein du Corps des Ponts.
  • IV) De la théorie du mouvement relatif à
    celle du jeu de billard.
  • V) 1838 à sa mort : Directeur des Études à
    l’École Polytechnique.
  • VI) Coriolis, l’homme, le caractère.
  • Des annexes très copieuses donnent la liste
    d’une quarantaine de personnalités scientifiques
    ou responsables politiques contemporains
    d’où émergent Arago, Cauchy, Comte,
    Liouville, Navier, Poisson, Poncelet et
    Sturm, la liste très détaillée des œuvres de
    Coriolis, une abondante bibliographie sur
    plus de deux siècles.

D’une écriture très alerte alternant exemples
et réflexions, l’ouvrage entraîne le lecteur à
vive allure à suivre la démarche du chercheur
et de l’enseignant seul ou en butte à des collectivités
conservatrices. Il ne manque pas
d’humour quand il dénonce les vidéos sur
internet qui présentent comme due à la force
de Coriolis l’inversion du sens de vidage
d’un lavabo au franchissement de l’équateur
alors que l’effet est tellement faible qu’il est
indiscernable physiquement.

Le professeur de mathématiques pourra utiliser
ce livre avec des élèves, par exemple pour
comparer la solution mécanique et celle par
les barycentres d’un problème de concours
de n droites posé au chapitre 6, ou pour étudier
avec un collègue physicien les effets au
billard, objet du chapitre 21, ou encore pour
analyser avec un collègue historien le rôle
politique de certains mathématiciens tout au
long de la première moitié du XIX° siècle tel
qu’il apparaît au chapitre 30.

Si pour beaucoup la vie et l’œuvre de
Coriolis sont encore pleines de mystère, je
leur conseille de lire ce passionnant récit.

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP