492

Le plus grand des hasards. Surprises quantiques

par Jean-François Dars et Anne
Papillaud.
Belin, septembre 2010.
221 p.,en 22x19,5, 20€.
ISBN 978-2-7011-5605-7.

Cet ouvrage rassemble soixante-cinq témoignages
de physiciens quantiques (dont sept
femmes) sur leur travail quotidien et la
construction de leur savoir. Chacun d’eux,
fruit d’une écriture sans contrainte, est
accompagné d’une ou deux photographies
prises dans leur environnement quotidien.
Leur réunion est le fruit du hasard et d’une
transmission qui en a constitué peu à peu un
étincelant bouquet. Ils représentent la grande
majorité de la communauté française, du
chercheur frais émoulu de sa thèse au savant
chevronné, membre de l’académie et récipiendaire
de nombreux prix et de brillantes
médailles. Certains sont auteurs de traités de
référence, d’autres sont engagés dans La
main à la pâte
ou L’Enseignement Intégré de
Sciences et de Technologie.

Travaillant dans de nombreuse branches de
la physique, ils apportent chacun l’éclairage
de leur spécialité et des relations qu’ils entretiennent
avec un matériel expérimental de
plus en plus sophistiqué pour explorer à la

Travaillant dans de nombreuse branches de
la physique, ils apportent chacun l’éclairage
de leur spécialité et des relations qu’ils entretiennent
avec un matériel expérimental de
plus en plus sophistiqué pour explorer à la
fois l’infiniment petit et l’infiniment grand.

Ils s’expriment avec beaucoup d’humour et
de liberté, loin des discours académiques, et
savent sortir de leur bureau encombré de fils
et de tableaux pour montrer leur amour de la
musique, l’un se faisant photographier en
jouant sur son violoncelle, un autre admirant
Jean-Sébastien Bach, « alpha et oméga de la
musique comme la mécanique quantique
l’est de la physique … Comment ne pas voir
la similitude entre les facettes multiples de la
mesure d’un objet quantique et les développements
multiformes d’un thème en variations,
par exemple les variations Goldberg
tour à tour onde et particule … Dans les deux
cas la théorie de la mesure est à la base de
tout ».

Un troisième, passionné pour le vélo, racontant
son ascension du Galibier et concluant
«  Même s’il y a beaucoup de différences
entre la bicyclette et la physique, d’un certain
point de vue c’est exactement la même
chose
 ». Le chat de Shrödinger parcourt le
livre du début à la fin et se retrouve dans le
chat-rabia de Siné et dans la Maya à la poupée
de Picasso.

La communauté quantique attend beaucoup
de deux outils :
 le Large Hadron Collider du CERN commence,
par sa taille, par son coût et par sa
puissance à jouer son rôle de plus grand instrument
scientifique à ce jour. Il débouchera
peut-être sur un univers insoupçonné ;
 l’ordinateur quantique qui rapprochera
peut-être l’informatique du cerveau humain.

De quoi alimenter un nouveau siècle d’investigations.

La lecture de ce livre, dont on peut choisir
l’approche et l’ordre, donne une idée très
précise de ce que sont la communauté des
physiciens, ses méthodes de travail, sa vitalité,
sa fantaisie et permet de répondre aux
élèves et étudiants qui souhaitent savoir en
quoi consiste le métier de chercheur, quelles
sont ses contraintes et ses joies.

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP