Le public

L’idée des enseignants participant à l’expérimentation était de recruter des élèves qui ne soient pas forcément d’excellents élèves mais de l’ouvrir à des élèves curieux, intéressés et motivés par les sciences.

Dans la réalité et cela est surtout lié aux différences entre établissements (autres options proposées, lycée rural ou urbain, ...) les élèves qui participent à l’option Sciences ont des profils différents.

Quelques exemples pour l’année 2004-2005 :

- Lycée de Limoux

lycée rural qui propose en général 35 places en section MPI pour 70 demandes. Cette année 50 demandes pour l’option Sciences et seulement 20 pour l’option MPI. Les enseignants n’ont pas privilégié les excellents élèves lors du recrutement.

- Lycée du Pic Saint Loup

pas d’option MPI dans ce lycée mais des options SES. Les élèves qui ont pris l’option ont pour objectif de faire ensuite une section S et surtout de ne pas faire l’option SES.

- Lycée Mas de Tesse

dans ce lycée qui dispose déjà d’une option SI et d’une MPI en Seconde, il y a beaucoup de filles qui ont demandé l’option Sciences.

- Lycée de Bagnols

lycée rural où la première ES n’est pas possible. Beaucoup d’élèves vont en section S en Première pour ne pas partir dans un autre lycée. Les excellents élèves n’ont pas été privilégiés.