511

Les Maths expliquées cours de 1ère S

par
Alain Weill.

Ellipses, août 2014.

288 pages en 16.5 x 24. prix 16.00 €.

ISBN 97827298-94382.

Cet ouvrage fait suite au Cours de Seconde
publié en 2013 et recensé par Marc Roux
dans le BV no 508 p. 235- dont une première
édition avait fait l’objet d’une note de lecture
d’Henri Bareil dans le BV no 419,
p.793.

Bâti comme un manuel suivant les dix chapitres
du nouveau programme de Première S,
il diffère de l’usage habituel dans sa présentation
qui ne laisse aucune place au lecteur
pour se poser des questions, chercher un
exercice ou résoudre un problème. Par contre
il insiste beaucoup sur le travail de la mémoire
 : s’appuyant sur les travaux d’Antoine de
la Garanderie, il présente les points-clés à
mémoriser à l’intention à la fois des
« auditifs » pour lesquels l’aspect verbal est
privilégié et des « visuels » à qui sont proposés
de nombreux schémas explicatifs et de
multiples figures. L’analyse du processus de
fabrication systématique des images mentales
est détaillée dans une annexe 1 :
Travailler avec méthode. L’annexe 2 est
consacrée aux Inégalités et la troisième aux
Algorithmes. Pour conclure, Une friandise
compare série harmonique et séries de
Riemann, et en déduit qu’il est possible de
découper une allumette en petits cubes puis
de bâtir une pile dont la hauteur dépasse la
taille de l’univers et qu’on puisse peindre
avec un seul pot de peinture.

La présentation est claire et le discours à la
fois rigoureux et percutant mais l’activité du
spectateur, lecteur ou élève, est peu sollicitée.
Il faudrait l’inviter plus directement à
utiliser sa calculette quitte à trouver un résultat
légèrement différent ou à manipuler un
logiciel de géométrie dynamique. L’auteur
d’ailleurs le reconnaît lui-même quand il
écrit : « La pratique de nombreux exercices
est impérative pour assimiler ces notions
dont l’expérience me laisse à penser qu’elles
ne sont pas évidentes ».

Au fil du texte, l’auteur manifeste sa
gouaille : « Bonjour les masos », « Entre
nous, cela ne me paraît pas trop dramatique si
vous avez un peu décroché », « Revenez
quand vous serez en forme » « En attendant
portez-vous bien, comme dit mon médecin
chinois », …

Dans le paragraphe final, il s’enthousiasme
de l’universalité des mathématiques contemporaines
et de la multitude des domaines
d’application ; malheureusement le volume
contient très peu de mathématisations de
situations issues de disciplines variées ou de
la vie courante, en particulier dans le chapitre
Probabilités.

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP