Adhérer ou faire un don

Les femmes, l’enseignement et les sciences.

Un long cheminement (XIXe – XXe siècle)

- 1er novembre 2008 -

par Nicole Hulin.

L’Harmattan, 2008.

Depuis de nombreuses années, Nicole Hulin contribue à mieux faire connaître l’histoire de l’enseignement scientifique français des XIXe et XXe siècles : les transformations profondes apportées par la réforme de 1902, les changements de la réforme de 1923-1925, l’unification des enseignements secondaires masculin et féminin sont des moments essentiels de l’enseignement secondaire en France.

La spécificité de l’histoire de l’enseignement féminin est encore moins connue.

Le livre de Nicole Hulin est à cet égard passionnant, non seulement pour les chercheurs ou étudiants en histoire de l’enseignement scientifique, mais également pour les professeurs en exercice, candidats professeurs ou tout simplement pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de leur discipline.

Dans ce livre, Nicole Hulin présente dans un premier temps les étapes de la constitution puis l’évolution de l’enseignement féminin, depuis les cours Duruy à la loi Sée.

N. Hulin présente très clairement la problématique de la place de l’enseignement scientifique féminin face à son homologue masculin dans les différentes époques, de leur identification dans la réforme de 1902 jusqu’à leur unification en 1924.

Rappelons à cette occasion que l’enseignement féminin est l’une des deux premières questions à laquelle s’intéresse la toute jeune Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Secondaire Public en 1910.

Dans un deuxième temps, elle s’intéresse au recrutement des professeurs féminins avec l’épineux problème des différentes agrégations masculine et féminine. On découvre avec grand intérêt l’histoire des agrégations scientifiques féminines au XIXe siècle, leur évolution au cours des années 1920 puis l’unification des concours en 1940 et enfin leur fusion après la Seconde guerre mondiale.

Le livre, excellemment documenté et précis dans ses références, se termine par une postface de Claudine Hermann qui montre les évolutions récentes de la mixité : évolution de la place des femmes dans les personnels de l’éducation, l’orientation des jeunes filles et les différentes initiatives ministérielles qui concourent depuis une décennie à l’évolution de l’enseignement secondaire féminin.

Le livre de Nicole Hulin montre s’il en était besoin, que la connaissance de l’histoire de l’enseignement secondaire du siècle précédent est essentielle à la compréhension du système éducatif contemporain et de son évolution prochaine. Sans cela, comment se forger une opinion sur son devenir ?

Éric BARBAZO