Adhérer ou faire un don

Les techniques de Sondage

- 4 avril 2007 -

par Pascal ARDILLY,

Éditions TECHNIP, Paris 2006, 675 p.

ISBN 10 : 2-7108-0847-1,

ISBN 13 : 978-2-7108-0847-3.

Depuis quelques années les sondages jouent un rôle de plus en plus important dans notre vie politique, mais aussi dans l’économie où ils permettent de cerner les vœux des consommateurs et donc de leur ajuster la production et la mise sur le marché. Pour des raisons de coût, mais aussi de précision, ils remplacent peu à peu les recensements et enquêtes exhaustives des organismes publics comme l’INSEE.

La nouvelle édition de cet ouvrage, qui comprend 250 pages de plus que la première, en fait un traité de base sur tous les aspects de la question et sur les techniques les plus récentes et les plus élaborées.

L’ouvrage est divisé en cinq chapitres :

– Le premier (50 p.) présente le problème, introduit le vocabulaire et pose les questions de fond : recensement et sondage, mesure des erreurs d’échantillonnage, loi d’un estimateur et intervalle de confiance, bases de sondage, types d’erreur et principales étapes d’une enquête.

– Le second (220 p.) décrit les principales méthodes de sondage simple : sondage aléatoire simple, sondage stratifié, sondage à plusieurs degrés, sondages à probabilités inégales, échantillonnage équilibré, sondages empiriques, puis traite d’un cas pratique : l’échantillonnage des enquêtes-ménages de l’INSEE ; pour faciliter la lecture, les démonstrations de toutes les formules utilisées sont rassemblées dans trois annexes en fin de chapitre.

– Le troisième (200 p.) est consacré à l’amélioration des estimateurs : post-stratification, estimateur par le quotient, par la régression, calage généralisé, traitement des nonréponses  ; il traite le cas pratique de l’enquête biens durables-ameublement et se termine par quatre annexes de démonstrations.

– Le quatrième (100 p.) traite de quelques sujets correspondant à des préoccupations spécifiques : estimation sur des domaines, échantillonnage dans le temps, l’approche modèle.

– Le cinquième (80 p.) donne des éléments pour estimer les précisions dans les plans de sondage complexes : problèmes posés et types de traitements, bootstrap et jackknife, demi-échantillon, et traite quatre cas d’application.

Il s’achève par une conclusion et une bibliographie qui donne successivement les principaux ouvrages généraux de référence en Français puis en Anglais, quelques ouvrages spécialisés pour approfondir, deux ouvrages d’exercices corrigés (dont un de l’auteur et de Y. Tillé chez Ellipses) et quatre ouvrages généraux dont celui de G. Saporta recensé dans le Bulletin 467. Dix pages de lexique puis cinq d’index faciliteront l’acquisition du vocabulaire (parfois en franglais) quelque peu ésotérique des spécialistes.

On l’a compris, la lecture de bout en bout d’un tel monument est réservée aux praticiens en fonction ou en formation de plus en plus nombreux ; mais il permettra à d’autres de retrouver les détails d’une méthode ou la justification d’un calcul. Au professeur de mathématiques, il fait connaître une discipline en plein essor et pouvant offrir des débouchés à leurs élèves. Il fournira aussi une mine à ceux qui veulent se lancer dans un TPE ou un TIPE.

Paul-Louis HENNEQUIN