Lois continues en Terminale S, quelle approche ?

Michel Henry [1]

Résumé

La notion de probabilité introduite en première est abstraite et privilégie l’équiprobabilité. Le programme de terminale S propose l’étude de lois discrètes de Bernoulli et binomiale et introduit deux lois continues "à densité". Le document d’accompagnement explicite l’expression "Prendre un nombre au hasard dans [0,1]" qui ne peut prendre de sens que par référence à la loi continue uniforme, ce qui montre la nécessité de cette nouvelle notion.
L’atelier avait pour objectif d’approfondir le concept de loi de probabilité introduit en première en vue de son utilisation en terminale dans le cas des lois continues. Son enjeu était de montrer en quoi la démarche de modélisation peut clarifier cet enseignement.

Plan de l’article

  • 1 – Le programme et le document d’accompagnement
  • 2 – Qu’est-ce qu’une loi de probabilité ?
  • 3 – Remarques épistémologiques et didactiques
  • 4 – Pour aller plus loin, la modélisation
  • 5 – Modèles continus. Lois continues

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Catherine Ranson)

[1] IREM de Franche-Comté.