505

Modélisation mathématique et assimilation de données pour les sciences de l’environnement.

Nodet Maëlle
Rousseau Antoine

Résumé de l’article

Deux branches principales de recherche en mathématiques pour l’environnement sont la modélisation et l’assimilation de données. La modélisation décrit en termes mathématiques et numériques le processus physique étudié. C’est l’étape initiale de la d’un processus physique, chimique, biologique, etc. L’assimilation de données est l’ensemble des méthodes mathématiques et numériques permettant de combiner de manière optimale l’information dont on dispose sur un système physique donné, à savoir les équations mathématiques du modèle, les observations ou mesures physiques du système, et les statistiques sur les erreurs commises. Les processus impliqués dans les sciences de l’environnement sont complexes, les enjeux pour la recherche actuelle et avenir sont nombreux. L’analyse de l’incertitude des modèles systèmes de prévision est aussi devenu un thème de recherche très important qui nécessite des connaissances mathématiques nouvelles (probabilité, statistique), car il est important de fournir des indices de confiance sur la qualité des prévisions données. L’article fournit une piste d’utilisation en classe sur la modélisation de l’équation de transport.

Plan de l’article

  • Introduction
  • Modélisation
  • Assimilation de données
  • Conclusion
  • Références

Lire l’article en ligne
Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP