Que sont les commissions et les groupes de travail ?

Les Commissions ont pour mission de :
- Mener une réflexion prospective relative à leur domaine de compétence ;
- Identifier et analyser les différents problèmes de l’actualité et du futur ;

Les commissions travaillent en étroite collaboration et complémentarité avec le secrétaire national correspondant. Ensemble ils instruisent les dossiers, proposent des textes, des positions, des actions.

Les Régionales sont étroitement associées aux travaux des commissions et alimentent leur réflexion, par exemple par l’intermédiaire de correspondants.

Les Commissions sont ouvertes à tous les adhérents à jour de leur cotisation ; elles se réunissent généralement à Paris. Si vous voulez en faire partie, prenez contact avec son responsable (adresse dans le bulletin), qui vous communiquera la date de la première réunion.

En participant à une Commission, vous vous engagez à prendre une part active à ses travaux. Mais vous pouvez également y participer " épistolairement "

Les groupes de travail sont crées par le Bureau national pour répondre à des besoins ciblés, et ont une durée de vie limitée à l’accomplissement de leur mission. Si vous voulez vous joindre à leur travail contactez directement leur responsable (coordonnées dans le bulletin).

Lien entre les adhérents et les Commissions :

Depuis de nombreuses années, l’APMEP a oeuvré pour renforcer les liens entre ses adhérents et les Commissions nationales, par l’intermédiaire des Régionales.

Dans toute la mesure du possible, nous demandons aux Régionales de mettre en place des Commissions (et éventuellement des groupes de travail) qui travailleraient en commun avec les groupes nationaux.

Si vous, adhérent, vous intéressez au travail de telle ou telle Commission, vous pouvez vous entourer de quelques collègues, et devenir alors "correspondant local" : vous serez destinataire de l’information sur les questionnements, les prises de position et les travaux de cette Commission ... à charge de retour.

Les principaux vecteurs de l’information seront le courrier, le fax, la messagerie électronique, le téléphone ... ce qui évitera les déplacements longs et fastidieux (et coûteux) à Paris.

Bien sûr, il faut vous faire connaître auprès de votre président de Régionale, qui attend d’ailleurs impatiemment votre appel ou votre courrier !