492

Qui a dit ?

« [...]nous ne conclurons pas si mal si nous disons que la physique, l’astronomie, la
médecine, et toutes les autres sciences qui dépendent de la considération des choses
composées, sont fort douteuses et incertaines ; mais que l’arithmétique, la
géométrie, et les autres sciences de cette nature, qui ne traitent que de choses fort
simples et fort générales, sans se mettre beaucoup en peine si elles sont dans la
nature ou si elles n’y sont pas, contiennent quelque chose de certain et
d’indubitable. »

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP